Europa League: le Barça impose son jeu au Napoli, Dortmund quitte la compétition la tête basse

Les quatre dernières rencontres retour des barrages d'Europa League étaient dominé jeudi soir par l'affiche entre le FC Barcelone qui est venu s'imposer au stade Diego Maradona de Naples 2-4 et enlevé méritoirement son billet pour les huitièmes de finale.

Europa League: le Barça impose son jeu au Napoli, Dortmund quitte la compétition la tête basse
©AFP

Barcelone a imposé son rythme et prenant l'avantage dès l'entame de la première mi-temps pour s'offrir la qualification après le match nul à l'aller (1-1). L'ouverture du score est venue des pieds de Jordi Alba (8e), bien servi par Traore à la conclusion d'un contre rondement mené par les Catalans. Frenkie de Jong a doublé la mise 5 minutes plus tard d'une frappe lumineuse en pleine lucarne (13e), mais Insigne est parvenu à réduire l'écart sur un penalty (23e) provoqué par Osimhen. Pique a marqué à l'issue d'une phase quelque peu confuse avant le repos (45e) et Aubameyang y est allé de sa propre réalisation (59e). L'entrée au jeu de Dries Mertens (73e) n'a pas permis aux Napolitains de se sauver, malgré un but tardif de Politano (87e).

Dortmund n'a su faire mieux qu'un match nul, 2-2 chez les Rangers, après la défaite (2-4) concédée au match aller en Allemagne. Avec Thorgan Hazard et Thomas Meunier dans le onze de base, les Allemands ont répondu au penalty transformé par Tavernier (22e) par un but de Bellingham (31e) puis de Malen (42e), mais Tavernier a égalisé après le repos (57e). Meunier a été remplacé dès la mi-temps, avant que Hazard ne subisse le même sort (69e) et que Witsel ne rentre au jeu en fin de match (86e). Dortmund quitte donc l'Europa League en barrages après son élimination en poules de la Ligue des Champions.

Le Betis a su défendre son avance obtenue lors du match aller (2-3) en défendant le match nul sur ses terres face au Zénit, 0-0. Chistyakov a donné des sueurs froides aux Sévillans avec un but dans les arrêts de jeu, mais l'arbitrage vidéo a signalé une faute à la base de l'action.

Braga a renversé la vapeur contre le FC Sheriff en forçant les prolongations. Défaits 2-0 au match aller, les Portugais ont marqué à deux reprises en première période via Medeiros (17e) et Horta (43e) pour aller chercher 30 minutes supplémentaires. Elles n'ont pas permis de changer la physionomie du marquoir. Si bien que la séance de tirs au but a dû départager les deux équipes. Tiraspol a très mal commencé en manquant ses trois premiers tirs, alors que Braga les a réussis. Mais les Portugais n'ont pas converti les deux suivants àl'inverse de l'équipe moldave. Si bien que Moura devait réussi le 5e envoi pour envoyer Braga en huitièmes de finale. Ce qu'il fit.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be