Europa League

Comme en Ligue des champions, la finale de l'Europa League sera 100 % anglaise. Chelsea a en effet rejoint Arsenal en finale après avoir sorti l'Eintracht Francfort aux tirs au but en demi-finales retour jeudi à Stamford Bridge. C'est Eden Hazard qui a inscrit le dernier penalty, envoyant les Blues en finale.

Alors que les Gunners ont assuré leur qualification en s'imposant 2-4 à Valence au terme des 90 minutes réglementaires, Chelsea s'est qualifié au bout du supense face à Francfort. Les deux équipes n'ont pu se départager à l'issue des 90 minutes, le marquoir affichant alors 1-1. C'est sur ce même score que s'était terminé le match aller en Allemagne.

Dangereux surtout sur phase arrêtée, les Blues ouvraient finalement le score peu avant la demi-heure. Bien servi par Eden Hazard, titularisé par Maurizio Sarri, Loftus-Cheek donnait l'avance à Chelsea d'une frappe croisée (28e). Le milieu de terrain anglais se procurait encore une occasion à cinq minutes du repos mais sa frappe terminait à côté du but de Trapp.

Francfort égalisait en début de seconde période par Jovic, qui trompait Arrizabalaga du droit à la 49e. Le score n'allait plus évoluer jusqu'à la 90e minute.

Francfort fut à deux doigts de marquer un deuxième but à la 105e minute sur un tir de Haller, mais David Luiz sauvait les Blues en repoussant le cuir. Nouvelle alerte dans le rectangle londonien quelques minutes plus tard. Cette fois ce fut Zapacosta qui détourna en envoir de Haller juste devant le but.

Zapacosta alertait Trapp à la 115e mais le gardien allemand déviait. Deux minutes plus tard, Azpilicueta fit trembler les filets. Le but fut toutefois annulé, le capitaine des Blues ayant poussé le portier de Francfort.

Le score ne changeait pas, et on eut donc droit à la première séance de tirs au but en Europa League depuis deux ans.

Azpilicueta côté londonien et Hinteregger et Mendes Paciencia côté allemand manquaient leur envoi. Dernier tireur de la séance de tirs au but, Eden Hazard envoyait le cuir au fond des filets et les Blues en Azerbaidjan.


C'est en effet à Bakou que la finale opposera Chelsea à Arsenal le mercredi 29 mai. Il s'agit de la seconde finale 100 % anglaise de l'histoire de la C3. La première a eu lieu en en 1972 lors de la toute première édition de ce qui s'appelait alors la Coupe de l'UEFA. Tottenham s'était imposé contre Wolverhampton dans une finale jouée en aller-retour (2-1, 1-1).

Vainqueur de l'Europa League en 2013, Chelsea jouera sa septième finale européenne (toutes compétitions confondues). Les Blues avaient remporté la Ligue des champions en 2012 et la Coupe des Coupes en 1971 et 1998.

Arsenal jouera aussi sa septième finale européenne. Finalistes de la Ligue des champions en 2006, les Gunners avaient remporté la Coupe des villes de foires, l'ancêtre de la Coupe de l'UEFA, en 1970, et la Coupe des vainqueurs de Coupes en 1994.Avec un triplé du Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang et un but du Français Alexandre Lacazette, Arsenal a dompté Valence 4-2 jeudi en demi-finale retour de Ligue Europa et retrouvé la finale de C3 dix-neuf ans après, accentuant l'emprise anglaise sur le football européen cette saison.


Arsenal grâce à un triplé d'Aubameyang

Après une défaite 3-1 à l'aller, les Valenciens n'y ont cru que pendant le premier quart d'heure, lorsque le Français Kevin Gameiro a ouvert la marque (11e). Mais Aubameyang a répliqué d'une belle demi-volée sur une remise de Lacazette (17e), ce dernier a marqué en pivot (50e) et "Aubame" a douché toute vélléité de révolte espagnole (69e, 88e) après le deuxième but de Gameiro (58e). Arsenal, vainqueur de la C3 en 1970, jouera à Bakou le 29 mai sa troisième finale de la "petite" Coupe d'Europe, deux décennies après une défaite contre Galatasaray en 2000.

Le résumé du match:





Chelsea - Eintracht Francfort (aller : 1-1)


FC Valence - Arsenal (aller : 1-3)