La DH s’est procuré le financial memorandum 2013-2014 de l’Europa League. Un document qui révèle les gains financiers possibles versés par l’Uefa aux clubs qualifiés pour la phase des groupes. On le sait, on est très loin des montants faramineux de la Ligue des Champions. Cette année, les recettes commerciales brutes de l’Europa League sont estimées à 225 millions d’euros, la quote-part nette disponible pour les clubs étant de 208,75 millions. Un montant qui sera divisé en montants fixes et variables selon un ratio de 60/40. Donc 125,25 millions seront distribués en gains fixes, 83,5 millions le seront en fonction des parts de marché télé.

Les gains fixes

Prime pour la phase des groupes : chacun des 48 clubs qui participent à la phase de matches de groupes devrait recevoir une prime de participation à la phase de groupes de 1,3 million d’euros.

Primes de résultats : outre cette prime, une prime de résultat sera également versée lors de la phase de groupes. 200.000 euros pour chaque victoire, 100.000 pour chaque match nul.

Primes de qualification : il y aura aussi des primes de qualification pour les 16es de finale. Les 12 vainqueurs de groupe devraient recevoir 400.000 euros chacun et les deuxièmes 200.000 euros chacun.

Primes de tour : chaque club disputant les 16es de finale devrait recevoir 200.000 euros; chaque club disputant les 8es de finale 350.000 euros; chaque quart de finaliste 450.000 euros et chaque demi-finaliste 1 million d’euros. Le vainqueur de l’Europa League devrait recevoir 5 millions d’euros et le finaliste perdant 2,5 millions d’euros.

Total : le gain fixe minimum est donc de 1,3 million par club. Un club peut recevoir, dans le meilleur des cas, un gain fixe maximum de 9,9 millions d’euros.

Les gains variables

Impossible d’estimer les gains variables à ce stade. Ils dépendent de la valeur du marché télé des différentes associations représentées, du stade de la compétition atteint par les clubs, etc. À titre indicatif, la saison passée, les deux représentants belges présents dans la phase des groupes - le Club Bruges et Genk - se sont partagé près de 1 million d’euros (429.000 euros pour les Blauw en Zwart, éliminés lors de la phase des groupes, et 563.000 euros pour les Limbourgeois, éliminés en 16es de finale). La saison d’avant, en 2011-2012, le pot commun belge n’était que de 500.000 euros pour trois clubs.