Le Standard s'est incliné à l'Eintracht Francfort jeudi à l'occasion de la troisième journée du groupe F de l'Europa League. David Abraham (28e, 1-0) et Martin Hinteregger (73e, 2-0) ont inscrit les buts allemands tandis que Selim Amallah a réduit l'écart (82e, 2-1). 

Au classement, Francfort (6 points) est seul deuxième derrière Arsenal (9), qui a infligé une troisième défaite à Vitoria Guimaraes (3-2). Le Standard, qui recevra Francfort le 7 novembre, est 3e avec 3 points.

Comme prévu, Michel Preud'homme a aligné Vanja Milinkovic-Savic dans le but mais a réservé deux surprises avec Dimitri Lavalée à la place de Zinho Vanheusden, blessé au quadriceps, et Duje Cop en pointe. En pressant très haut, Francfort a mis l'entrejeu rouche sous pression. Toutefois, la bonne volonté de Makoto Hasebe, Filip Kostic et Mijat Gacinovic n'a pas donné lieu à un début éclair. Le Standard a bien géré et a même dessiné le plus beau mouvement d'ensemble par Aleksandar Boljevic, qui a servi Amallah dont le tir a été dévié par Hinteregger vers Collins Fai, le défenseur rouche préférant donner le ballon à un équipier au lieu de tenter sa chance (23e). Par contre, sur un coup franc de Daichi Kamada, que l'on a connu à Saint-Trond la saison dernière, Abraham a repris le ballon au second poteau (28e, 1-0). Le Standard, qui avait peu construit jusque-là, a loupé une belle occasion par Amallah. Après une pirouette sur un centre de Mehdi Carcela, le milieu s'est retrouvé face à face avec Frederik Ronnow mais il a expédié le ballon au-dessus (41e).


La seconde période a été plus rythmée avec un sauvetage de Milinkovic-Savic sur un tir de Paciencia (49e) mais aussi grâce à Carcela dont un des sprints a obligé Hinteregger a commettre la faute professionnelle (52e). Le Standard osait plus mais sur un centre derrière la défense de Fai, Cop n'a pas réussi à frapper pleinement le ballon (65e). Par contre, le Standard s'est à nouveau fait surprendre sur une phase arrêtée bottée par Kamada en direction de Hinteregger (73e, 2-0).


Preud'homme, qui avait déjà lancé Lestienne à la place de Cop (72e), a misé sur l'offensive en sortant Carcela pour Obbi Oularé (75e) et Fai pour Paul-José Mpoku (85e). Entre ces deux changements, Amallah avait réduit l'écart (82e, 2-1) mais le Standard ne s'exporte décidément pas bien. Il ne compte que deux victoires en seize déplacements européens et son dernier succès remonte à novembre 2016 au Panathinaikos.


Revivez notre live commenté