Le RC Genk et La Gantoise, nos deux autres ambassadeurs en EL, veulent également prolonger l’aventure en 2017.

Privé de compétition européenne depuis la saison 2013-14 où il avait été éliminé par Anji Makhatchka au stade des seizièmes de finale de la Ligue Europa, le Racing Genk est habité par un appétit d’ogre qui lui a déjà permis cet été de visiter le Monténégro, l’Irlande et la Croatie avec un égal bonheur à la clé.

Son président, Patrick Janssens, entend poursuivre son tour d’Europe en surfant sur une vague similaire : "Je suis satisfait du sort qui nous a été réservé. Certes, Bilbao, le Rapid Vienne et Sassuolo ne sont pas des concurrents prestigieux en termes d’attractivité, mais en contrepartie, je considère qu’aucun d’entre eux ne s’avère au-dessus de nos forces. Pour nos supporters, ce sera aussi l’occasion de découvrir autant de contrées agréables…"

Pour sa part, Michel Louwagie qui a pu bénéficier d’un Bob très disponible en la personne de Roger Henrotay (l’ancien Standardman devenu agent réside à la Côte d’Azur depuis une décennie) ne s’est pas attardé au Forum Grimaldi, son vol retour étant programmé moins de deux heures après le tirage.

Le manager gantois a néanmoins eu la courtoisie de nous faire part de son sentiment : "Ce Groupe H n’a rien de bien sexy, j’en conviens, et la double explication face au Shakhtar Donetsk ne sera pas piquée des vers. Toutefois, sur base de notre parcours en Ligue des Champions la saison dernière, nous pouvons ambitionner un parcours intéressant. À la maison, nous ne devons craindre personne."

Le bras d’Ivan De Witte paraissait par ailleurs davantage préoccupé par la fin du mercato estival sur lequel il ne tint pas à s’attarder : "Nous sommes occupés à traiter quelques dossiers…"

On n’en saura pas plus à ce sujet ni à propos des autres adversaires gantois, Braga et Konyaspor : "Je sais juste que Braga fait partie du subtop au Portugal et qu’il serait malvenu de le prendre à la légère. Quant à Konyaspor, c’est une totale inconnue à mes yeux. Dans ces conditions, il est prématuré que je me prononce sur l’exacte valeur de ces deux formations. Ce qui ne m’empêche pas d’espérer passer ce premier cap avec succès."

Et de prendre congé de nous sans retard, visiblement désireux de rallier l’aéroport Nice-Côte d’Azur dans les délais…


Le calendrier des Belges 

Groupe C : ANDERLECHT, Saint-Étienne (Fra), Mayence (All), Qabala (Aze). 15/09 (19h) : Mayence - Saint-Étienne, Anderlecht - Qabala. 29/09 (21h05) : Qabala - Mayence, Saint-Étienne - Anderlecht. 20/10 (21h05) : Saint-Étienne - Qabala, Mayence - Anderlecht. 03/11 (19h) : Qabala - Saint-Étienne, Anderlecht - Mayence. 24/11 (21h05) : Saint-Étienne - Mayence, Qabala - Anderlecht, 08/12 (19h) : Mayence - Qabala, Anderlecht - Saint-Étienne. Groupe F : Athletic Bilbao (Esp), GENK, Rapid Vienne (Aut), Sassuolo (Ita). 15/9 (19h) : Rapid Vienne - Genk, Sassuolo - Athletic Bilbao. 29/9 (21h05) : Genk - Sassuolo, Athletic Bilbao - Rapid Vienne. 20/10 (21h05) : Genk - Athletic Bilbao, Rapid Vienne - Sassuolo. 03/11 (19h) : Athletic Bilbao - Genk, Sassuolo - Rapid Vienne. 24/11 (21h05) : Genk - Rapid Vienne, Athletic Bilbao - Sassuolo. 8/12 (19h) : Sassuolo - Genk, Rapid Vienne - Athletic Bilbao. Groupe G : Ajax Amsterdam (P-B), STANDARD, Celta Vigo (Esp), Panathinaikos (Grè). 15/09 (21h05) : Standard - Celta Vigo, Panathinaikos - Ajax. 29/09 (19h) : Ajax - Standard, Celta Vigo - Panathinaikos. 20/10 (19h) : Celta Vigo - Ajax, Standard - Panathinaikos. 03/11 (21h05) : Panathinaikos - Standard; Ajax - Celta Vigo. 24/11 (19h) : Celta de Vigo - Standard, Ajax Panathinaikos. 08/12 (21h05) : Standard - Ajax, Panathinaikos - Celta Vigo. Groupe H : Shakhtar Donetsk (Ukr), Braga (Por), LA GANTOISE, Konyaspor (Tur). 15/09 (21h05) : Konyaspor - Shakhtar Donestk, Braga - La Gantoise. 29/09 (19h) : La Gantoise - Konyaspor, Shakhtar Donetsk - Braga. 20/10 (19h) : Konyaspor - Braga, Shakhtar Donetsk - La Gantoise. 03/11 (21h05) : Braga - Konyaspor, La Gantoise - Shakhtar Donetsk. 24/11 (19h) : Shakhtar Donetsk - Konyaspor, La Gantoise - Braga. 08/12 (21h05) : Konyaspor - La Gantoise, Braga - Shakhtar Donetsk. 

La finale se jouera à Solna, en Suède, le 24 mai 2017.