La délégation allemande est arrivée à Liège ce mercredi après-midi.

C'est un groupe de 18 joueurs que le coach allemand a emmené à Sclessin pour y affronter le Standard. Une équipe qui ne compte par Kohr, Durm et Joveljic, en méforme.

Habitué des grosses ambiances dans la Commerzbank-Arenz, Adi Hütter jette un regard méfiant sur Sclessin.

"Le Standard évolue dans un super stade, ce qui aide son équipe à être très forte à la maison", analyse le coach des Allemands à la veille de ce qu'il qualifie de match "couperet".

"Même s'il nous reste deux matchs très importants après, celui-ci l'est d'autant plus car notre enjeu est la deuxième place", rappelle celui qui a fait du Standard son rival principal depuis le début.

"On devra être très fort défensivement parce que le Standard regorge d'atouts offensifs", ponctue Adi Hütter.

Le groupe de l'Eintracht Francfort