Le Tribunal arbitral du sport a validé la sanction émise par la Fifa.

C’est la grosse tuile pour le Standard. Darwin Andrade est suspendu pour quatre mois par le Tribunal arbitral du sport, qui a validé la sanction émise par la Fifa au printemps dernier.

Cette suspension fait suite à la plainte introduite par l’ancien club colombien du Standardman, La Equidad. Ce dernier reprochait à Andrade d’être parti sans s’acquitter d’une indemnité. Ce n’est pas ce que le Colombien nous avait confié en mars 2015. “J’ai racheté ma clause de départ. Comme j’avais un petit contrat, ce n’était pas très cher. Je suis arrivé à Ujpest en tant que joueur libre”, nous avait-il expliqué à l’époque. Récemment, le Colombien se disait pourtant serein. “Je pense que je ne serai pas suspendu. J’ai confiance et mon avocat aussi.”

C’est précisément son avocat qui, jeudi à 17h30, a contacté le directeur juridique du club, Pierre Locht, pour l’informer de la nouvelle tandis que les joueurs arrivaient au stade !

Toute la semaine, le coach serbe avait préparé ce match avec le Colombien dans son onze de base. C’était donc Corentin Fiore qui était propulsé titulaire à une heure trente du coup d’envoi.

La première conséquence de cette suspension sera que le Standard se renforcera certainement dans ce secteur de jeu. En attendant, c’est à Corentin Fiore de faire ses preuves en saisissant une nouvelle chance. Darwin Andrade, lui, devra encaisser le choc et entretenir sa forme.