Sofiane Hanni a été l’un des meilleurs Anderlechtois et a donné un nouvel assist.

Beaucoup de footballeurs simulent des appels téléphoniques quand ils passent en zone mixte pour éviter de parler aux journalistes. Sofiane Hanni, lui, a interrompu une vraie conversation sur son portable pour répondre à nos questions. "C’était mon père. Il me disait que j’aurais pu prendre mon pied droit lors de mes occasions en première mi-temps. Il a sans doute raison mais je dois revoir les actions car tout s’est passé super vite."

Vous avez raté ces deux occasions mais vous avez donné l’ assist à Teodorczyk.

"Oui, c’est vrai. Ça marche bien entre Teo et moi. Je suis vraiment content qu’il continue à marquer. J’aurais bien aimé en mettre un aussi. Dommage mais il faut dire aussi que le gardien est sorti très vite les deux fois."

Un point à Mayence, c’est tout de même un bon résultat, non ?

"Oui, surtout qu’on aurait pu perdre ce match sans un bel arrêt de Davy en seconde période. On aurait aussi pu gagner mais finalement ce point est logique, je pense."

L’un des points négatifs de ce match, c’est le nouveau match décevant de Stanciu. Que se passe-t-il avec lui ?

"Je ne vais pas commenter ses prestations mais je peux vous dire qu’on l’aide tous à s’adapter. Il a de grosses qualités et tout le monde est sûr dans le vestiaire qu’il va nous sortir de gros matches cette saison."

Il faudra de gros matches de tous les Anderlechtois pour émerger dans ce groupe maintenant.

"Oui, on a l’avantage d’avoir fait match nul chez nos deux rivaux mais ça ne servira à rien si on ne gagne pas tout chez nous. On est trois pour deux places qualificatives et rien n’est encore fait dans ce groupe. Je dois quand même dire que ce point qu’on ramène de Mayence fait bien plus plaisir que celui de Saint-Etienne. C’est nous qui sommes revenus cette fois et avec beaucoup de caractère. Bravo à toute l’équipe."