Hein Vanhaezebrouck a préfacé mercredi à la Ghelamco Arena le premier match à domicile de La Gantoise dans les poules de l'Europa League.

Les Buffalos recevront jeudi les Turcs de Konyaspor. "A côté des blessés de longue durée comme Simon, Matton, Dejaeghere et Taravel, Thomas Foket est également indisponible. Pendant le dernier entrainement, l'attaquant Emir Kujovic a souffert d'une légère blessure au dos. Ce sont de mauvaises nouvelles, à la veille de notre match d'Europa League", a estimé Hein Vanhaezebrouck. "C'est dommage que Foket n'en soit pas, mais ceux qui jouent doivent être 'fit'. Je ne travaille qu'avec les gars qui ont mérité leur place et sont prêts pour un match. Je récupère en revanche Ibrahim Rabiu, il est dans la sélection".

La Gantoise avait fait la saison dernière, en Champions League à l'époque, la différence en déplacement.

"Mais il faut être capable de prendre des points à domicile, c'est bien le but cette année aussi, en Europa League. Nous avons pris un point à Braga (lors du premier match de cette phase de poules, 1-1 le 15 septembre, ndlr). Nous verrons dans le futur si c'est suffisant. Avec le soutien de notre public, nous devons viser les trois points demain. J'espère que nos fans vont mettre une ambiance de feu, car les Turcs auront certainement beaucoup de soutien, de leurs supporters exubérants".

Konyaspor est réputé pour avoir une équipe au football énergique. "Ils ont en effet prouvé cela dans leur premier match, leur début européen d'ailleurs, contre le Shakhtar Donetsk (défaite 0-1). Les Ukrainiens sont considérés comme l'équipe numéro un de notre poule, mais Konyaspor ne s'est incliné que dans les derniers instants contre eux", note le coach gantois. "Nous devrons faire en sorte de jouer notre propre jeu. La différence doit se faire chez nous. Mais ceux qui finissent 3es de la compétition turque ne sont pas une petite équipe, ils ont des qualités. Nous devons être plus efficaces, aussi bien devant que derrière".


Rami Gershon: "Jouer notre jeu"

Rami Gershon a tenu mercredi un discours similaire à celui de son coach Hein Vanhaezebrouck lors de la conférence de presse de veille d'Europa League. Le défenseur israélien des Buffalos, qui accueilleront jeudi les Turcs de Konyaspor pour leur deuxième match du groupe H, a souligné que La Gantoise devait pouvoir s'appuyer sur ses propres points forts et son jeu.

"C'est toujours gai de jouer au niveau européen, même si on rencontre souvent des gars que l'on ne connait pas. Heureusement, avec des vidéos et le briefing tactique, on peut se faire une bonne image de l'adversaire. On n'a pas de surprise", a-t-il indiqué. "Nous n'avons pas encore joué contre Konyaspor, mais je sais ce qu'on peut attendre, leurs tactique et manière de jouer. Je ne vais pas vous dire ici comment nous allons nous y prendre. Mais je pense que nous devons nous appuyer sur nos propres forces, et jouer notre jeu".