Victorieux 6-3 à l’aller, les Gantois ont les cartes en main pour se qualifier.

Une semaine après avoir surclassé (6-3) les Roumains de Viitorul, les Buffalos retournent à l’assaut avec une unique mission : confirmer leur qualification pour le 3e tour préliminaire. Même si les hommes de Jess Thorup ont passé six buts au match aller, rien n’est acquis.

Il faudra tout d’abord digérer ce long déplacement marqué par des retards. L’avion des Gantois devait initialement décoller à 10 h 30 mercredi. Finalement, les Buffalos ont pu quitter le tarmac de l’aéroport d’Ostende cinq heures plus tard pour arriver sur place peu avant 19 heures.

De quoi décaler la totalité du programme : entraînement à Viitorul, arrivée à l’hôtel, repas, conférence de presse… Ce n’est que sur le coup de 21 heures que Jess Thorup et Roman Yaremchuk, double buteur au match aller, se sont présentés devant les médias.

"Je veux être aussi important pour l’équipe que la semaine dernière, en marquant à nouveau et en donnant des assists", assure Yaremchuk. "Pour continuer cette aventure, nous devrons marquer. En première ou en deuxième période, peu importe. Si nous jouons notre meilleur football, se qualifier ne devrait pas être un problème."

La Gantoise devra surtout éviter d’encaisser rapidement pour ne pas mettre leurs adversaires en confiance. Il leur suffirait de l’emporter avec trois buts d’avance (ou plus) pour se qualifier. "Notre objectif est simple : marquer. Notre rendement offensif a été très bon la semaine dernière, nous voulons répéter cela. Mais je veux aussi une performance défensive tout aussi forte", signale de son côté le coach, Jess Thorup.

En cas de qualification, les Gantois affronteraient le vainqueur du duel entre l’AEK Larnaca et le Levski Sofia au 3e tour préliminaire.