À partir du 1er septembre, seuls les étrangers qui ont une raison impérieuse et urgente peuvent entrer en Hongrie. Selon l'UEFA, il n'est pas certain que les footballeurs en fassent partie. "Nous en discutons actuellement avec les autorités hongroises", a déclaré la Fédération européenne de football. "Notre plan est toujours de faire en sorte que le match se déroule dans les conditions les plus sûres possibles."

Il était également prévu que lors du match entre le vainqueur de la Ligue des champions (Bayern) et de la Ligue d'Europe (Séville), seul un tiers de la capacité de la Puskas Arena de Budapest puisse être occupé. Selon l'UEFA, cette question fait désormais l'objet de discussions.