Découvrez toutes les réactions après Anderlecht - Zenit (2-0).

Nicolas Lombaerts riait jaune en croisant les journalistes belges. Il n’a pas joué une seule minute, a perdu et le coach Lucescu l’a critiqué lui et son agent ("Il a trop parlé dans la presse") la veille. "Anderlecht était beaucoup plus fort que nous", estime Nicolas Lombaerts. "La victoire est amplement méritée. On manquait de puissance, on n’avait pas de qualité, on était nulle part. On avait 70 % de possession du ballon ? Ça m’étonne. Au retour, tout est encore possible. Les adversaires ne sont pas habitués de jouer par -5 ou -10 degrés…"


René Weiler:"Tous ceux qui ont joué le méritaient"

René Weiler affichait un grand sourire après la rencontre : "On a vraiment bien joué et pendant 90 minutes. Deux beaux buts et on aurait pu en mettre plus. Ça reste un bon résultat. Je n’ai pas fait de cadeau aux remplaçants, tous ceux qui étaient sur le terrain méritaient de jouer car on a bien progressé en tant que groupe. Le Zenit était dominant au début de rencontre mais on était bien en place derrière et on partait bien en contre-attaque. Thelin et Ruben ? Je suis content de leur première titularisation mais je suis content de tous mes joueurs aujourd’hui ." (sourire)


Uros Spajic: "Mon plus beau moment au RSCA"

Le duo Spajic - Deschacht a presque joué le match parfait. Alors que Deschacht préférait ne pas parler à la presse écrite, le Serbe le faisait avec le sourire : "C’est le plus beau moment depuis que je suis à Anderlechtl. J’ai plusieurs raisons d’être heureux. L’ambiance dans le stade était excellente, on a gardé le zéro, on a bien joué… Oui, c’est génial. Bien sûr que ce ne serait pas agréable de me retrouver sur le banc le prochain match. Mais c’est au coach de décider. On est tous prêts. J’ai fait mon travail. C’est le troisième match que je joue sans prendre de but."


Ivan obradovic: "Enfin pu jouer sans douleur à l’épaule"

Après deux matches plus difficiles sur le plan individuel à Lokeren puis contre Zulte Waregem, Ivan Obradovic s’est joliment repris. Il aurait même pu marquer le troisième en fin de rencontre. "J’y étais presque. Si je le marque, on aurait vraiment été dans une position confortable la semaine prochaine en Russie. Mais je suis satisfait de mon match quand même. J’avais pris un coup à l’épaule gauche contre le Standard et j’avais joué les deux matches suivants avec des douleurs. Je n’étais pas heureux de mon niveau mais j’ai, cette fois, pu jouer sans avoir mal."


Kiese Thelin: "Un geste à la Zlatan ? J’ai essayé…"

Kiese Thelin n’a pas démérité, même s’il a eu fort à faire contre les défenseurs du Zenit. "Je savais avant le match que ce serait une guerre", dit le Suédois. "Je me suis battu pour chaque ballon. Si je suis content de mon match ? Je me suis amusé, dans cette bonne ambiance. Mais je ne joue pas pour moi-même, mais pour l’équipe. Mon geste avec le pied levé ? Vous trouvez que c’était un mouvement à la Zlatan ? J’ai essayé. Je pensais que l’arbitre allait siffler. Si j’accepte ma situation actuelle ? Oui, parce que je suis mentalement fort."