On ne l’attendait plus là mais les dirigeants gantois semblent avoir plus de patience qu’ils n’en ont eue avec Jess Thorup et Laszlo Boloni. Malgré trois défaites consécutives, Wim De Decker sera toujours sur le banc ce soir dans une rencontre déjà cruciale où les trois points sont déjà indispensables si les "Buffalos" veulent passer l’hiver au chaud.

Gand est en crise mais leur entraîneur semble adopter la méthode Coué même si son équipe a déjà perdu dix fois cette saison toutes compétitions confondues. "Nous sommes sur le bon chemin. Plusieurs signaux le montrent. On le voit dans le vestiaire, dans le travail au quotidien. Malheureusement, ça ne se traduit pas encore en points", réagit le troisième entraîneur gantois de la saison.

Hoffenheim n’est peut-être pas l’adversaire idoine pour se relancer, surtout après un rendez-vous européen raté à Liberec jeudi dernier. Le 27 septembre dernier, le TSG s’était imposé aisément face au champion d’Europe (4-1).

"Regardez ce qu’ils ont fait face au Bayern. On est prévenus et on sait ce qui nous attend mais nous devons croire en nos capacités", analyse Niklas Dorsch.

Le milieu de terrain estime que la rencontre ne sera pas pareille si Kramaric, incertain, est finalement présent sur la pelouse de la Ghelamco Arena. "Bien sûr que ça serait une différence s’il n’est pas là. Il est impliqué dans 90 % des buts de son équipe. Mais ils ont aussi d’autres bons attaquants. Nous ne nous concentrons pas sur un seul joueur", confie le milieu de terrain allemand.

Côté belge, Laurent Depoitre est indisponible après sa blessure encourue lundi contre Genk. "Les nouvelles ne sont pas bonnes. Il souffre d’une déchirure musculaire et il sera indisponible pendant un long moment", a précisé De Decker.

Kleindienst devrait donc être aligné aux côtés de Yaremchuk à la pointe de l’attaque. Il faudra créer l’exploit face à des Allemands, leaders du groupe après leur victoire face à l’Étoile rouge de Belgrade. Pour Gand, le succès serait précieux et pourrait servir de déclic à l’ancien technicien de l’Antwerp. Cela lui permettrait de se donner un peu d’air et de se replacer dans la course à la qualification.