Santini rayonnait quand on lui a rappelé son but contre le Dinamo Zagreb avec Zadar, en 2011. 

"C’était le but de la victoire - 2-1 - sur coup franc, dit-il. Oui, je me suis pris une jaune parce que j’ai ôté mon maillot en fêtant. C’est un des buts favoris de ma carrière, vu que cette victoire était un résultat historique pour Zadar. Le Dinamo était bien plus fort que maintenant. Un mois plus tard, je suis parti à Fribourg. Pas seulement grâce à ce but, mais grâce à mes dix buts en une demi-saison."

Dans sa carrière, il a dit trois fois non à Zagreb. "Quand je jouais peu à Fribourg, j’aurais pu y signer. Mais j’ai préféré une autre aventure, quand le coach (Vanhaezebrouck, NdlR) m’a appelé pour Courtrai. Après Courtrai, ils ont encore essayé. J’estimais que je ne progresserais pas en retournant en Croatie."