Les larmes de Mourinho après avoir éliminé Leicester City en Conférence League: "Notre Ligue des champions à nous"

José Mourinho n'a pu contenir ses larmes.

Rédaction
Les larmes de Mourinho après avoir éliminé Leicester City en Conférence League: "Notre Ligue des champions à nous"
©AFP

D'habitude, il s'agit généralement de larmes de rage. Mais cette fois-ci, José Mourinho s'est laissé à quelques pleurs de joie. Ce jeudi, l'AS Roma a sorti Leicester City en demi-finale de Conference League. Après un match nul en Angleterre, les Italiens ont gagné le retour grâce à un but de l'inévitable Abraham. Ce qui leur permettra d'affronter Feyenoord en finale à Tirana le 25 mai prochain.

Un résultat qui a fait fondre l'ancien Special One. Porté par un stade en ébullition, on a vu le Portugais pleurer à chaud de larmes dans les bras de son staff. Une image rare. "Je suis très ému. Pour nous, c'est notre Ligue des champions", a-t-il commencé après la rencontre. "Quand vous travaillez à Rome, que vous vivez à Rome et que vous respirez Rome, vous sentez ce club parce que c'est le vrai club de la ville. Dès le premier jour, j'ai senti qu'il était énorme. Malgré le fait qu'il n'ait pas beaucoup de gloires et de trophées."

Effectivement, l'armoire n'est pas bien remplie. Le dernier titre en Serie A date de 2001 et la dernière Coppa Italia de 2008. "Certes notre équipe a grandi petit à petit. Mais nous avons réussi à construire un vrai collectif qui est parvenu à battre une équipe de Premier League"s'est-il félicité.

Toujours est-il qu'il est étonnant de voir Mourinho pleurer pour le troisième trophée dans la hiérarchie européenne. Surtout lorsque l'on sait qu'il a gagné deux fois la C1 avec Porto et l'Inter Milan. "Évidemment, j'ai connu des moments plus importants et des trophées plus prestigieux dans ma carrière. Mais je m'en fiche. Je me sens concerné par la ville, les supporters et mes joueurs."

Après des échecs à répétitions (Manchester United, Tottenham), Mourinho semble retrouver de sa superbe dans la ville éternelle. Malgré des hauts et des bas, les Giallorossi sont cinquièmes de leur championnat. Surtout, ils vont disputer leur première finale européenne depuis la création de l'Europa League (les Romains avaient joué une finale en Coupe des Coupes et en Coupe 83/84 de l'UEFA en 90/91).

De son côté, le Mou va encore entrer un peu plus dans l'histoire en devenant le premier entraîneur à disputer quatre finales européennes avec quatre clubs différents.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be