Ligue 1: le PSG cartonne, Caen détonne

Paris a réussi son meilleur résultat de la saison au détriment de Toulouse (5-0) et ainsi poursuivi son cavalier seul en tête du championnat de France, devançant désormais de onze points son nouveau dauphin, Caen.

AFP
Ligue 1: le PSG cartonne, Caen détonne
©Photonews

Découvrez tous les résultats de Ligue 1.

Paris a réussi son meilleur résultat de la saison au détriment de Toulouse (5-0) et ainsi poursuivi son cavalier seul en tête du championnat de France, devançant désormais de onze points son nouveau dauphin, Caen.

Cette 13e journée s'achève dimanche soir avec le derby Lyon-Saint-Etienne (21h00), opposant les deux poursuivants immédiats du leader parisien: seul l'éventuel vainqueur récupèrera la deuxième place. Valbuena sera bien dans le groupe lyonnais.

Parallèlement se disputera Bordeaux-Monaco, après Marseille-Nice (17h00), avec le Marseillais Batshuayi dépassé d'une unité au classement des buteurs par Ibrahimovic et Moukandjo, auteurs tous les deux d'un doublé samedi et totalisant désormais 9 buts.

On se demandait quelles conséquences aurait le premier revers de la saison concédé par Paris contre le cours du jeu chez le Real Madrid (1-0) mardi en Ligue des champions, éloignant la perspective de la tête du groupe.

On a eu la réponse: en Espagne, cela s'appelle une "manita" (petite main, ndlr), désignant autant de buts que de doigts. Face à des Toulousains timorés, les attaquants de Paris se sont régalé: Di Maria a ouvert le score d'un coup franc lointain (6e), puis Ibrahimovic (18e, 75e) et les deux entrants Lucas (66e) et Lavezzi (78e) l'ont alourdi.

Tous les attaquants parisiens se sont régalés, sauf un, Cavani: maladroit dans le jeu, il s'est montré très énervé lors de son remplacement à l'heure de jeu, gestes et jurons à l'appui au moment de s'asseoir sur le banc.

Angers, qui a longtemps été la sensation du podium, a lâché prise avec deux défaites de suite dont celle de vendredi face à Rennes (2-0). Et c'est Caen qui récupère le statut de dauphin en renouant avec la victoire, après deux revers de suite, au détriment de Guingamp (2-1).

En dix minutes, Féret (62e) et Delort (71e) ont propulsé le Stade Malherbe aux avant-postes bénéficiant de la passivité de la défense de Guingamp, toujours calé en milieu de tableau (11e). Lévêque a réduit le score en fin de partie.

Autre sans-grade, Lorient pointe désormais à une belle 6e place après avoir disposé de la lanterne rouge, Troyes (4-1), avec des buts signés Jeannot, Ndong et donc un doublé de Moukandjo.

Les dernières minutes de la soirée ont souri à Montpellier et Lille, et moins à Ajaccio qui reste dans la zone rouge malgré sa nouvelle victoire.

Montpellier, qui menait 1-0 par Roussillon (12e), s'est retrouvé relégable lorsque Bammou a égalisé pour Nantes à l'heure de jeu, mais son capitaine Hilton a arraché les trois points en toute fin de rencontre (90e), reste la tête hors de l'eau (17e).

Ajaccio, qui a bien cru sorti de la zone rouge, a néanmoins signé samedi son troisième succès de rang, le premier de leur histoire à l'extérieur en première division. Ils ont profité de la très mauvaise passe de Reims (cinquième défaite d'affilée !) pour s'imposer 2-1.

Lille a eu chaud face à Bastia (1-1): l'égalisation de Sidibé (87e) l'a sauvé d'une situation très mal engagée, entre le but de Danic (73e) et l'exclusion de Boufal, le meilleur Lillois de la saison (82e). Septième nul pour le Lille, qui n'a qu'un point d'avance sur la zone rouge.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be