Les Belges à l'étranger: Carrasco excellent, le but gag de Lombaerts contre son camp (VIDEOS)

ligné toute la rencontre, Radja Nainggolan, capitaine pour l'occasion, a servi le ballon du 2-0 à Gervinho peu après l'heure de jeu.

Belga
Les Belges à l'étranger: Carrasco excellent, le but gag de Lombaerts contre son camp (VIDEOS)
©AP

Découvrez les résultats des Belges à létranger.

L'AS Rome a remporté le derby romain contre la Lazio par 2 buts à 0, dimanche, lors de la douzième journée du championnat d'Italie. Aligné toute la rencontre, Radja Nainggolan, capitaine pour l'occasion, a servi le ballon du 2-0 à Gervinho peu après l'heure de jeu. Dzeko avait rapidement donné l'avantage aux 'Giallorossi' sur penalty (10e).

Le match se déroulait dans une ambiance particulière: les supporters des deux camps étaient en grève pour protester contre des mesures de sécurité qu'ils jugent excessives. En conséquence les virages, les fameuses 'Curve', où prennent habituellement place les supporters sont restées vides.

La Roma était privée de ses deux joueurs emblématiques, Francesco Totti et Daniele De Rossi. Radja Nainggolan héritait ainsi du brassard de capitaine. À ses côtés, dans le 4-2-3-1 choisi par Rudi Garcia, prenait place l'ancien Standardman William Vainqueur.

La rencontre se mettait d'emblée sur de bons rails pour la Roma. À la 10e minute, Dzeko était arrêté fautivement par Gentiletti, l'arbitre Tagliavento désignait le point de penalty. Le Bosnien se faisait justice lui-même et ouvrait le score. La réaction de la Lazio passait par Felipe Anderson. Après s'être joué de Vainqueur d'un petit pont, le Brésilien envoyait un missile des 25 mètres qui s'écrasait sur la barre de Szczesny (26e). La Lazio maintenait la pression. Djordjevic aurait sans doute égalisé sans un sauvetage in extremis de Rüdiger sur un centre parfait de Radu (32e). Quelques minutes plus tard, Nainggolan, auteur d'un travail impressionnant tant à la récupération qu'à la relance durant toute la rencontre, effectuait un tir des 30 mètres. Marchetti était battu, mais le poteau repoussait le ballon (40e).

Dès la reprise, Felipe Anderson lançait Parolo, lequel tentait de lober Szczesny, le ballon terminait de peu au-dessous (46e). À la 62e minute, Nainggolan, depuis son camp, lançait Gervinho. L'Ivoirien contrôlait, résistait au retour de Basta et ajustait calmement Marchetti (2-0, 63e). Nainggolan tentait encore une fois sa chance d'une reprise de volée, sans succès (78e). La Roma passait proche du troisième but par Seydou Keita à dix minutes du terme. Du côté de la Lazio, où l'ancien Anderlechtois Lucas Biglia a joué tout le match, Klose manquait de peu le cadre en fin de match (90e).

La Roma, 26 points, reste dans le sillage de l'Inter Milan (27), victorieuse 0-1 au Torino en début d'après-midi. La Lazio, dont c'est le troisième revers de rang, recule en neuvième position (18 points).

Mertens bat Udinese

Naples est venu à bout de l'Udinese 1-0, dimanche, pour le compte de la douzième journée du championnat italien. Dries Mertens a fait son apparition à la 68e minute, en remplacement d'Insigne. Higuain a offert la victoire aux Napolitains d'une frappe croisée du gauche (53e). Avant cela, le buteur argentin avait soit manqué de peu le cadre (21e et 37e) soit trouvé un excellent Karnezis sur sa route (28e). Naples, 25 points, est troisième de la Serie, derrière l'Inter (27) et la Roma (26).

RUSSIE

Nicolas Lombaerts s'est illustré de la pire des manières lors de la 20e journée du championnat de Russie. Le défenseur central a en effet marqué contre son camp lors du choc entre le Zenit Saint-Pétersbourg et le Lokomotiv Moscou.

Un match que les Moscovites ont remporté 2-0, reléguant le Zenit à la 4e place. Il faut dire que le Diable rouge a manqué de chance. Il a vu un ballon détourné in extremis par son gardien lui rebondir dessus... et finir sa course dans les filets de Lodigin.


ESPAGNE

Un très bon Ferreira-Carrasco lors de la victoire tardive de l'Atletico

L'Atletico Madrid a battu Gijon 1-0 grâce à un but dans les arrêts de jeu de Griezmann (90e+3), dimanche, lors de la onzième journée du championnat espagnol. Titularisé, Yannick Ferreira-Carrasco a été l'un des 'Colchoneros' les plus actifs jusqu'à sa sortie à la 78e minute.

Ferreira-Carrasco s'est d'emblée montré menaçant. Son premier tir terminait à côté (7e). À la 55e minute, après avoir fait parler sa vitesse, le Diable Rouge a servi Griezmann, dont le tir était détourné par le gardien Cuellar. La scène se répétait dix minutes plus tard: accélération de Carrasco, centre du Diable Rouge, reprise de Griezmann et superbe arrêt de Cuellar. Ferreira-Carrasco cédait sa place à Oliver Torres à la 78e minute. L'Atletico, sauvé à deux reprises par son gardien Oblak (37e et 65e), trouvait l'ouverture sur la dernière action du match. Un long ballon était prolongé de la tête par Godin, Griezmann suivait et trompait Cuellar de la tête (90e+3). Cette victoire permet à l'Atletico, 23 points, de rester à quatre longueurs du FC Barcelone, vainqueur 3-0 de Villarreal grâce à un doublé - dont un but magistral - de Neymar (60e et 85e) et à un but de Suarez (70e, sur penalty). Thomas Vermaelen est resté sur le banc.

FRANCE

Marseille (avec Batshuayi) battu par Nice (0-1)

Marseille, qui restait sur deux victoires consécutives à l'extérieur, s'est incliné dimanche au Stade Vélodrome face à Nice (0-1). L'unique but a été inscrit par Valère Germain (16e). Après 13 journées, l'OM (15 points) occupe la 12e position alors que Nice (21) est 6e à une unité d'une place en Europa League. Les Phocéens ont débuté la rencontre avec Michy Batshuayi seul en pointe, soutenu par un trio composé cette fois de George-Kevin Nkoudou, Abdelaziz Barrada et Lucas Ocampos. Si les Phocéens ont entamé la rencontre en pleine confiance, ils ont rapidement été mis sous pression par les Aiglons. Sur une action partie du rond central, Nice a inscrit le seul but de la rencontre par Germain, qui s'est faufillé entre deux adversaires avant de frapper des dix-huit mètres (0-1). L'OM a logiquement tenté de réagir mais sa prestation au milieu du jeu manquait de précision. Une fois encore, Batshuayi n'a pas été bien servi. Le Diable rouge a délivré la première frappe cadrée marseillaise à la 54e. Excentré à droite, l'ex-Standarman n'a pas véritablement inquiété Mouez Hassen, le gardien niçois. Batshuayi a également tenté sa chance seul (58e) mais il a ponctué son petit slalom plein axe par un tir mal cadré. S'ils ont été plus entreprenants après le repos, Batshuayi et ses équipiers n'ont pas été en mesure de faire plier la défense visiteuse.

ANGLETERRE

Manchester City a été tenu en échec dimanche par Aston Villa (0-0) dans un match comptant pour la 12e journée du championnat d'Angleterre. Vincent Kompany et Kevin De bruyne ont disputé l'intégralité du match. Au classement, les Citizens (26 points) conservent leur première place avec une unité d'avance sur Arsenal, qui reçoit Tottenham dimanche (17h00) et Leicester et deux sur Manchester United. Astonn Villa (5) reste lanterne rouge. Devant 36.757 spectateurs, Manchester City a dominé la rencontre. Mais en l'absence de Sergio Agüero et la sortie de Wilfried Bony, touché aux ischio-jambiers, les Citizens ont joué une heure sans un véritable centre-avant. Super motivé, Kompany a remporté ses duels face à Idrissa Gueye et Jordan Ayew. Le capitaine a aussi multiplié les assauts en vain. De Bruyne a eu son rendement habituel. Le Diable Rouge a distillé quelques beaux centres mais il a manqué une grosse opportunité alors qu'il se trouvait à quelques mètres du but (66e).

Tottenham bloque Arsenal (1-1), Liverpool battu à domicile (1-2)

Avec Tobby Alderweireld, Jan Vertonghen et Moussa Dembélé, Tottenham a arraché un partage dimanche à Arsenal (1-1). Harry Kane, qui semble avoir retrouvé son sens du but, a ouvert la marque pour les Spurs (32e) et Kieran Gibbs a égalisé pour les Gunners (77e). Après 13 journées, Arsenal (26 points) partage la première place du classement avec Manchester City et Tottenham (21) est 5e. Rarement à son aise à l'Emirates Stadium, Tottenham a pourtant débuté de manière très offensive. En première période, les Spurs ont été meilleurs dans tous les départements. Le but d'ouverture de Kane (32e) a récompensé leurs efforts (0-1). Alors que les changements de Mauricio Pochettino ne se sont pas révélés heureux, ceux d'Arsène Wenger ont permis à Arsenal de revenir dans le parcours. Monté au jeu à la place de Santi Cazorla peu incisif (46e), Mathieu Flamini a donné plus de puissance offensive aux Gunners. Le coach français a eu le nez fin en lançant Gibbs à la place de Joel Campbell (74e). Trois minutes plus tard, Gibbs a égalisé (1-1). L'axe défensif Alderweireld-Vertonghen a de nouveau bien fonctionné. Alderweireld a effectué son travail tandis que Vertonghen a bloqué Olivier Giroud. Dembélé semble en mesure d'aligner les bonnes prestations. Le Diable rouge n'a pas cessé de courir, a délivré plusieurs bonnes passes et a joué un rôle important quand il a reculé dans l'entrejeu.

Liverpool, avec Simon Mignolet et Christian Benteke titulaires et Divock Origi monté à la 87e, s'est incliné à domicile face à Crystal Palace (1-2), la première défaite du nouvel entraîneur Jürgen Klopp. Surpris une première fois (21e), Mignolet a réussi quelques belles parades mais il aurait pu être mieux inspiré sur le but victorieux de Scott Dann (82e). Alors que Coutinho a remis temporairement les deux équipes à égalité (42e), Benteke n'a pas transformé ses deux occasions de la tête. Au classement, Liverpool (17 points) est 10e et est précédé par Crystal Palace (8e, 19 points).

ALLEMAGNE

Adnan Januzaj a vu depuis le banc de touche le Borussia Dortmund s'imposer 3-2 dans le derby de la Ruhr contre Schalke, dimanche, dans le cadre de la douzième journée du championnat allemand. Kagawa (30e), Ginter (43e) et Aubameyang (48e) ont inscrit les buts du Borussia, Huntelaar (33e et 71e) ceux de Schalke. Dortmund, dont c'est la quatrième victoire de rang, totalise 29 points, cinq de moins que le Bayern Munich.


TURQUIE

Le leader du championnat de Turquie, Besiktas, s'est imposé dimanche à Bursaspor (0-1) grâce à un but d'Oguzhan Ozyakup à la 89e. Monté au jeu à la 81e, Tom De Sutter n'a pu éviter à son équipe sa sixième défaite de la saison. Après 11 journées, Besiktas (26 points) occupe la première place avec deux longueurs d'avance sur un autre club de la capitale, Fenerbahce. Bursapor, qui n'a pas arraché un seul partage, occupe la 8e position avec 15 unités. Battu samedi par Rizespor (4-3), Galatasaray est 3e (21 points). Jason Denayer est monté au jeu à la 83e alors que son équipe menait 2-3. Le Diable Rouge n'a pas pu éviter Rizespor de marquer deux buts dans les arrêts de jeu par Leonard Kweuke (90e+2) et Deniz Kadah (90e+6).

Samedi également, Trabzonspor s'est incliné 1-0 à Basaksehir. Luis Pedro Cavanda a disputé toute la rencontre et a été averti à la 33e. Au classement, Trabzon est 12e avec 14 points, 12 de moins que Besiktas.


Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be