Le TAS condamne Rafael Leão à une amende de 16,5 millions d'euros !

Le Portugais avait rompu son contrat avec le Sporting Portugal en 2018 avant de signer librement à Lille.

Rédactio en ligne
Le TAS condamne Rafael Leão à une amende de 16,5 millions d'euros !
©BELGA

Le Portugais avait rompu son contrat avec le Sporting Portugal en 2018 avant de signer librement à Lille.

C'était une décision très attendue au Portugal. L'attaquant portugais Rafael Leão a été condamné mercredi soir par le tribunal arbitral du sport (TAS) à verser 16,5 millions d'euros à son club formateur.

En 2018, alors qu'il évoluait toujours au Sporting POrtugal, des supporters avait fait irruption dans le complexe d'entraînement du club lisboète pour agresser physiquement plusieurs joueurs. Quelques semaines plus tard, Rafael Leão décidait de rompre son contrat avec les Portugais. Il était dès lors libre de signer librement dans n'importe quel club. C'est finalement à Lille que le Portugais a atterri. Grâce à une bonne saison dans le nord de la France (huit buts inscrits en 24 rencontres disputées), il est transféré un an plus tard pour un montant de 23 millions d'euros à l'AC Milan.

Le problème, c'est que le Sporting Portugal avait fixé une clause libératoire de 45 millions sur le joueur de 20 ans. Si le club portugais a donc réclamé dans un premier temps une indemnité de 45 millions d'euros à l'attaquant, celui-ci devra finalement verser 16,5 millions d'euros à son ancien club. Leão peut toujours faire appel de la décision du TAS. 

Dans le même temps, le Sporting a été condamné à verser 40 000 euros d'amende pour "harcèlement moral" sur son ancien joueur. Le club lillois ne devrait, quant à lui, pas être inquiété par cette affaire.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be