La terrible descente aux enfers de Schalke 04

Plus rien ne tourne rond à Gelsenkirchen qui s'enfonce de plus en plus.

La terrible descente aux enfers de Schalke 04
©BELGA

Plus rien ne tourne rond à Gelsenkirchen qui s'enfonce de plus en plus.

Ah qu'il était beau ce bleu, resplendissant, des années 2010 (vice-champion d'Allemagne) et 2011 (demi-finale de la Ligue des Champions) où l'on retrouvait des joueurs comme Manuel Neuer, Joel Matip, Ivan Rakitic ou encore Ze Roberto, Kevin Kuranyi et même Raul à Gelsenkirchen. Et il n'y a pas si longtemps encore, en 2018, Schalke jouait encore la tête en Bundesliga avec un nouveau titre honorifique de vice-champion d'Allemagne derrière l'indéboulonnable Bayern Munich. Mais en football, comme dans la vie, les choses vont vite. Trop vite parfois. Et ce bleu azur qui faisait tant rêver est en train de devenir bien pâle.

Les coéquipiers de Benito Raman sont complètement à la ramasse depuis le retour de la Bundesliga il y a trois semaines: trois matchs, trois défaites, neuf goals encaissés et un seul petit but inscrit. Les "Bleu et Blanc" sont en train de vivre une longue descente aux enfers et le soleil ne semble pas vraiment être à l'horizon.

Sportivement, plus rien ne fonctionne 

Sur le plan sportif, les chiffres font très mal: il faut remonter au 17 janvier dernier pour voir les joueurs de David Wagner...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité