Repas pour les enfants défavorisés: Johnson sous la pression du footballeur Rashford

Le gouvernement britannique de Boris Johnson fait face mardi à une pression croissante pour prolonger pendant l'été les repas gratuits pour les enfants défavorisés, suite à la campagne menée par le footballeur de Manchester United Marcus Rashford.

Belga
Repas pour les enfants défavorisés: Johnson sous la pression du footballeur Rashford
©AFP

Le gouvernement britannique de Boris Johnson fait face mardi à une pression croissante pour prolonger pendant l'été les repas gratuits pour les enfants défavorisés, suite à la campagne menée par le footballeur de Manchester United Marcus Rashford.

Depuis la fermeture des écoles fin mars pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement a mis en place un système permettant aux enfants de milieux modestes de bénéficier de repas gratuits. Mais il se refuse de le prolonger pendant l'été. "Je sais ce que c'est que d'avoir faim", a écrit Marcus Rashford, 22 ans, dans une tribune mardi dans le quotidien conservateur The Times. Il souligne à quel point il sait l'effet qu'aurait un revirement du gouvernement pour les 1,3 million d'enfants éligibles à ce dispositif, et pour cause, il était l'un d'eux il y a 10 ans.

L'opposition travailliste a appelé à un débat au Parlement pour obtenir l'extension du dispositif. La campagne de l'attaquant international anglais de Manchester, qui a interpellé lundi le gouvernement dans une lettre ouverte, a reçu le soutien de députés conservateurs, dont le président de la commission sur l'éducation, Robert Halfon, qui a salué le joueur comme "une inspiration et un héros de notre époque".

Selon le Times, la prolongation du dispositif coûterait 133 millions d'euros. Le gouvernement a récemment annoncé une enveloppe de 70 millions d'euros pour aider les familles en difficulté.

Dans les premiers jours du confinement, Rashford avait lancé sur les réseaux sociaux une campagne de levée de fonds. Une première vague de dons avait rassemblé 149.000 euros, qu'il avait abondé pour porter la somme à 445.000 euros, en avril.

Il s'était ensuite engagé à rassembler 22,3 millions d'euros en dons financiers et alimentaires pour permettre que 3 millions de repas soient servis à des personnes défavorisées, un objectif atteint en fin de semaine dernière.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be