Premier League: Tottenham reprend les commandes, Liverpool et Leicester s'accrochent

Tottenham a repris la tête de la Premier League en battant Arsenal (2-0), dimanche pour la 11e journée, juste devant Liverpool qui a écrasé Wolverhampton (4-0), alors que Leicester s'est relancé en allant gagner (2-1) chez le dernier Sheffield United.

AFP
Premier League: Tottenham reprend les commandes, Liverpool et Leicester s'accrochent
©AP

Tottenham fait service minimum

Les Spurs n'ont pas eu beaucoup à s'employer pour dominer de faible Gunners dans le derby du nord de Londres.

Grâce à ce succès, Tottenham compte 24 points et devance Liverpool à la différence de buts (+14 contre +9), Chelsea complétant le podium à deux longueurs.

Encore une fois, le duo Harry Kane-Son Heung-min a fait la différence dans un match "mourinhesque" au possible, avec deux buts en contre et une deuxième période passée à gérer l'avantage.

L'Anglais a servi le Coréen qui a marqué d'une magnifique frappe enroulée pour l'ouverture du score (1-0, 13e), et le second a rendu la pareille au premier, qui a placé une frappe surpuissante sous la barre en angle fermé pour le 2-0 (45+1).

Il s'agit déjà des 10e et 11e buts sur lesquels les deux compères combinent depuis le début de la saison et leurs 30e et 31e depuis qu'ils jouent ensemble. Seuls Didier Drogba et Frank Lampard pour Chelsea ont fait mieux (36 buts).

Arsenal, de son côté, a encore montré des fragilités défensives incroyables, à l'image du deuxième but où après une récupération de Serge Aurier et un relais de Giovanni Lo Celso, Tottenham s'est retrouvé à 4 contre 2 en contre.

La trajectoire de l'équipe de Mikel Arteta, hors Ligue Europa, où elle a réalisé un 5/5 en poule, est très inquiétante depuis quelques semaines et la 15e place avec 13 points reflète malheureusement bien le niveau de jeu affiché.

Liverpool comme au bon vieux temps

Pour le retour de 2.000 supporters à Anfield, Liverpool n'a pas fait les choses à moitié en dominant largement Wolverhampton.

Sans être encore tout à fait au niveau de l'année dernière, les Reds ont retrouvé une belle fluidité offensive et leur appétit insatiable de faire mal à l'adversaire à la première occasion.

Les Wolves, souvent très difficiles à manoeuvré ont plutôt bien résisté lors du premier acte et sans une erreur de leur défenseur Conor Coady, qui a voulu contrôler de la poitrine plutôt que dégager une longue ouverture des Reds, ils auraient pu atteindre la pause à 0-0.

Malheureusement pour eux, le contrôle a été trop long et Mohamed Salah, qui traînait dans les parages a récupéré la balle et marqué (1-0, 24e).

Lors du second acte, Liverpool a pu dérouler, même si les visiteurs se sont créé quelques opportunités.

Georginio Wijnaldum, d'une belle frappe brossée (2-0, 58e), Joel Matip de la tête (3-0, 67e) et un but contre son camp de Nelson Semedo (4-0, 78e) ont permis de faire de ces retrouvailles avec le public une franche réussite.

Vardy ravive Leicester

Avec un but à 20 secondes de la fin du temps réglementaire, Jamie Vardy, meilleur buteur du championnat la saison passée (23 réalisations) a permis à Leicester de s'accrocher au haut du classement (4e avec 21 points).

Les Foxes semblaient partis pour poursuivre leur série de quatre matches consécutifs sans victoire, toutes compétitions confondues.

Mais sur un ballon récupéré au milieu du terrain, James Maddison a immédiatement trouvé Vardy à la limite du hors-jeu, qui est allé tromper Aaron Ramsdale d'un plat du pied, à l'entrée dans le temps additionnel (2-1, 90e).

Un succès mérité puisque Leicester avait touché le poteau à deux reprises, par Vardy (10e) et par Maddison juste avant la pause et qu'il avait ouvert le score par Ayoze Perez (1-0, 24e).

Mais deux minutes plus tard, sur corner, une tête d'Oliver McBurnie avait permis à Sheffield d'égaliser et de croire à son deuxième point de la saison.

Les Blades restent malheureusement pour eux bons derniers avec un point pris en onze match.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be