FC Barcelone: début de présidence mouvementé pour Joan Laporta

Le nouveau président du FC Barcelone doit présenter une garantie de 124,5 millions d’euros devant la Ligue de football professionnel ce lundi et a fait face à une démission ce week-end.

Lucas Beauduin
FC Barcelone: début de présidence mouvementé pour Joan Laporta
©AFP

Quinze jours après l’arrestation de Bartomeu, une semaine après l’élimination en Ligue des Champions face au PSG, voici un nouveau couac au sein du club catalan : la démission de Jaume Giro, qui devrait gérer la direction financière du club.

Des débuts mouvementés pour Joan Laporta ! Élu le 7 mars dernier à 54,28 % des voix en tant que président du FC Barcelone, l’avocat espagnol doit travailler sur plusieurs dossiers. Entre la prolongation ou non de Lionel Messi, le dossier Koeman, la signature annoncée d’Agüero,.. le Catalan enchaîne les casse-têtes. Le plus important actuellement : façonner son conseil d’administration en vue de la validation de sa présidence par la Liga.

Actuellement, il y a 15 dirigeants (Laporta compris) au sein du club catalan. Le nouveau président veut ajouter 4 nouveaux noms à l’équipe. Pour être validé, le conseil d'administration doit compter un minimum de 14 administrateurs et un maximum de 21, avec un premier vice-président et quatre autres vice-présidents possibles. Après avoir emmené dans ses valises Joan Soler, président de Vilafranca, Mateu Alemany, qui a officié du côté de Valence, et Jordy Cruyff, le fils de l'ex-légende du club et des Pays-Bas, Johan Laporta avait également choisi Jaume Giro en tant que vice-président économique.

Mais ce dernier a décidé de démissionner. Pour le quotidien Sport, les deux hommes ont connu des divergences concernant la gestion économique future du club pour surmonter la crise que connaît le Barça. Giro a mal pris le fait que toutes les décisions économiques reviennent au seul Ferran Reverter. Laporta aurait compris la situation et les deux parties, qui avaient entamé leur marche côte à côte depuis l'année dernière et le début de la campagne, ont donc dû se séparer.

Mais le président de 58 ans n’aura pas tardé à trouver son remplaçant. Selon La Vanguardia, le nouveau boss du Barça fait appel à Edouard Romeu, homme d'affaires dans le secteur des énergies renouvelables et qui sera vice-président économique du conseil d’administration du club. Hier, la nomination a été décidée, en même temps que les détails de la garantie que le conseil d’administration présentera.

Le quotidien espagnol AS rapporte que le président va présenter l’aval de 124,5 millions d'euros à la Liga ce lundi. Il sera effectué par l'intermédiaire de la banque de Sabadell. Dès que l'organisation du football espagnol donnera son feu vert, Laporta pourra officiellement prendre ses fonctions mercredi avec un travail qui s’annonce colossal.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be