La chronique de Miguel Tasso: "Foot sans frontières : mais où est passé l’esprit de clocher ?"

Une chronique signée Miguel Tasso.

La chronique de Miguel Tasso: "Foot sans frontières : mais où est passé l’esprit de clocher ?"
©Montage
Décidément, il est loin, le temps où les joueurs nationaux étaient majoritaires dans les grands clubs européens de foot. Avec l’essor de la mondialisation, l’esprit de clocher a disparu, un peu comme si seul l’écusson représentait encore une ville, voire un pays. Prenons l’exemple des quarts de finale de la Ligue des champions qui se sont disputés cette semaine. Dans les onze...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité

Tous les scores des championnats étrangers en live