Jean-Michel Larqué dézingue les stars parisiennes: "Le PSG, c'est la maternelle, ce sont des enfants capricieux"

Le consultant est revenu sur la fin de match houleuse du PSG face à Rennes de ce week-end.

G. Co.
Jean-Michel Larqué dézingue les stars parisiennes: "Le PSG, c'est la maternelle, ce sont des enfants capricieux"
©AFP

Le Paris Saint-Germain pourrait bien se retrouver quasiment les mains vides à la fin de la saison. Éliminés de la Ligue des Champions par Manchester City, les Parisiens ont gaspillé de précieux points ce week-end face à Rennes (1-1). Un partage qui pourrait les priver du sacre en Ligue 1 puisque le leader lillois possède désormais trois points d'avance alors qu'il ne reste que deux rencontres à disputer.

S'il reste encore la Coupe de France, où les Parisiens affrontent Montpellier en demi-finale ce mercredi, cette saison 2020-2021 serait un énorme échec pour le richissime PSG et ses stars achetées (et payées) à coups de millions.

Après le partage face à Rennes dimanche, Jean-Michel Larqué n'a d'ailleurs pas été tendre avec les joueurs parisiens lors de l'émission Top of the Foot sur RMC Sport : "Sur le plan du comportement purement footballistique, on peut voir la star Neymar qui hier (dimanche) a été très moyen parce qu'il a voulu en faire des tonnes. Mais il y a aussi des joueurs qui pensent qu'ils peuvent jouer comme Neymar mais qui ont les pieds carrés. Je pense notamment à Kurzawa", a déclaré l'ancien joueur de Saint-Etienne qui fustige également le comportement des Parisiens sur et en-dehors du terrain.

"Ces gars-là, ce sont vraiment des m'as-tu-vu. La manière avec laquelle ils se font expulser, tous les propos, les gestes, cela prouve qu'il n'y a aucune maitrise. Quand tu es un athlète de haut niveau, il faut avoir une maitrise par rapport à l'adversaire, à l'événement et au score. Ils n'ont eu aucune maitrise. Le PSG, c'est la maternelle, ce sont des enfants capricieux. Ils crient, ils vocifèrent, se comportent mal, ce sont des joueurs totalement immatures", a fustigé Larqué.

"Prenons l'exemple de Verratti", a continué le consultant français, "il s'occupe de tout sauf de ce qui est important, c'est-à-dire son football. S'il y a une petite bagarre à droite, il va à droite même s'il n'a rien vu. Si c'est à gauche, il va à gauche. Il faut attendre quoi pour lui dire 'ça suffit'."

Avant de conclure avec son franc-parler habituel : "Tout cela me laisse penser que c'est une équipe qui ne sait pas perdre. Ils ne savent pas se comporter correctement, que ce soit dans la victoire où ils chambrent ou dans la défaite où il provoquent."

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be