Le torchon brûle entre Ronald Koeman et Joan Laporta au FC Barcelone: "Il a trop parlé"

L'entraîneur des Catalans a publiquement déclaré la guerre à son président.

La Rédaction
Le torchon brûle entre Ronald Koeman et Joan Laporta au FC Barcelone: "Il a trop parlé"
©AFP

Le FC Barcelone ne vit pas que des jours heureux. Après un été agité, marqué par le départ de la star Lionel Messi et de l'encombrant Antoine Griezmann en toute fin de mercato, le tout sur un fond de crise financière, le club catalan fait désormais face à une petite guerre interne entre Ronald Koeman et son président, Joan Laporta.

Après une première saison moyenne avec seulement la Coupe du Roi comme trophée ramené au Camp Nou, Laporta avait finalement décidé de conserver Koeman à son poste au début de l'été. Mais les relations entre l'entraîneur néerlandais et son président ne semblent pas être au beau fixe.

Dans un entretien accordé à la NOS, Koeman n'a pas hésité à charger le Catalan sur ses agissements : "Notre relation s'était améliorée", a-t-il débuté, "mais la semaine dernière, il s'est produit quelque chose que je juge comme néfaste. Il a publiquement suggéré que l'entraîneur ne dispose pas de tous les pouvoirs. Il a trop parlé !"

Une petite pique qui fait référence aux intentions du président catalan qui ont été révélées la semaine dernière dans la presse espagnole. Laporta serait favorable à une prolongation de Koeman, dont le contrat expire en fin de saison, mais seulement en cas de titre ou de victoire en Ligue des Champions. Une demande pas anormale pour un club tel que le Barça mais qui place l'entraîneur encore davantage sous pression, lui qui vient de perdre son meilleur joueur.

Mais ce qui a surtout fait bondir Koeman, c'est le fait que Laporta lui aurait demandé d'offrir plus de temps de jeu aux deux "exclus", Samuel Umtiti et Riqui Puig alors que le Néerlandais ne compte absolument pas sur eux.

Le président catalan aurait aussi demandé à ce que les Blaugranas "retrouvent leur essence" en remettant au goût du jour un système en 4-3-3 plus offensif.

Des demandes présidentielles faites en public qui n'ont pas plu à Koeman : "Ce genre de choses doit se dire en privé. Cela ne me pose pas de problème quand un président s'engage dans le club et pose des questions. Seulement, cela ne devrait pas se retrouver dans la presse, c'est ça le problème...", a regretté le Néerlandais qui voit bien son avenir au Camp Nou, "je suis prêt à rester, je m'amuse ici. Grâce à moi ce club à de l'avenir."

La clé est dans les mains de Laporta mais une bataille publique entre les deux hommes n'est sans doute pas la meilleure préparation pour le choc de Ligue des Champions face au Bayern Munich prévu ce mardi.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be