Les paradoxes de Wolverhampton

Leander Dendoncker et ses coéquipiers combinent une des meilleures défenses et une des moins bonnes attaques de l’élite. Un déséquilibre qui ne les empêche pas d’être septièmes de Premier League avant le match face à Leicester.

Nathan Scheirlinckx
Les paradoxes de Wolverhampton
©AP
21 buts marqués et 17 encaissés...

Cet article est réservé aux abonnés

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité