Battu à Newcastle, Arsenal voit la C1 s'éloigner

Arsenal s'est très sérieusement compliqué la tâche dans la course à la Ligue des Champions en perdant à Newcastle (2-0), lundi, pour la 37e journée de Premier League, laissant la main à Tottenham avant la dernière journée.

Battu à Newcastle, Arsenal voit la C1 s'éloigner
©AFP

Battus par les Spurs jeudi (3-0) sans exister, les Gunners ont encore raté ce rendez-vous capital.

Avec deux points d'avance et une différence de buts largement favorable (+24 contre +9), un nul à Norwich, 20e et déjà relégué, dimanche, lors de la dernière journée, devrait suffire à Tottenham pour retrouver la C1.

Chelsea, 3e avec 70 points, est de son côté mathématiquement qualifié pour la Ligue des Champions avec ce résultat quelque soit l'issue des deux matches qu'il lui reste à jouer.

Arsenal recevra, lui, Everton, qui n'a pas encore assuré son maintien, mais qui pourrait le faire jeudi, en recevant Crystal Palace. Quoi qu'il en soit, les Gunners n'auront pas leur destin en main.

La saison pleine de promesses risque de se finir sur une nouvelle désillusion pour les Londoniens qui ont payé en fin de saison des absences importantes, comme leur milieu Thomas Partey, mais aussi un manque de maturité.

Equipe à la moyenne d'âge la plus basse de Premier League, les hommes de Mikel Arteta ont subi l'ensemble du match face à Newcastle qui n'a pourtant plus rien à gagner ni à perdre.

Allan Saint-Maximin était déjà passé tout près d'ouvrir le score à la 36e minute, forçant Aaron Ramsdale à un bel arrêt.

Mais les Magpies ont fini par trouver la faille sur un centre tendu de Joelinton dévié dans son propre but par Ben White (1-0, 55e).

Arteta a lancé Gabriel Martinelli, Alexandre Lacazette et Nicolas Pépé pour essayer de revenir au score.

Mais après des occasions ratées par Jacob Murphy ou Callum Wilson, c'est l'ancien lyonnais Bruno Guimaraes, arrivé cet hiver et l'un des symboles de la résurrection de Newcastle sur la phase retour, qui a doublé la mise (2-0, 85e).

Arsenal risque fort de connaître une 6e saison à regarder la C1 à la télévision, mais cela ne devra pas effacer les progrès observés lors de cet exercice où les principes d'Arteta, qui a récemment prolongé jusqu'en 2025, semblent enfin assimilés.

Le recrutement de l'été dernier avait été judicieux et avec quelques renforts cet été, notamment en attaque, les Gunners devraient à nouveau avoir leur mot à dire l'an prochain.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be