L'énorme malaise provoqué par Adil Rami lors de la remise des prix aux meilleurs joueurs français

Le défenseur a pris la parole mais aurait peut-être dû s'abstenir.

La Rédaction
L'énorme malaise provoqué par Adil Rami lors de la remise des prix aux meilleurs joueurs français
©AFP

La cérémonie de remise des trophées UNCP a vu Kylian Mbappé remporter une troisième fois le titre de meilleur joueur de la saison. Le Français a également accaparé toute l'attention en évoquant son avenir.

Mais après la remise du prix au joueur parisien, Adil Rami a également pris la parole. "Comme vous le savez, je n'ai pas de discours formaté. J'ai envie de rester naturel, pour qu'on prenne du plaisir", a débuté l'ancien marseillais aujourd'hui à Troyes. Un début de discours qui n'augurait rien de bon...

"Bien évidemment, je ne suis pas un humoriste, donc ne vous attendez pas à ce que je raconte des carabistouilles. Messieurs les arbitres, vous aussi vous faites partie de la famille du football français", a-t-il enchaîné avant d'évoquer son ex-compagne, Pamela Anderson. "Enfin, je dirais plutôt comme une belle-mère, ou même une ex-belle-mère. Parfois une ex. Parce que contre Clermont, j'avais l'impression que c'était Pamela Anderson qui m'arbitrait."

Une blague qui a jeté un froid sur le Pavillon Gabriel où se tenait la cérémonie. Les réactions des personnes présentes dans l'assistance valent le détour...

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be