Javier Tebas a rédigé la plainte contre le PSG: "Nous ne laisserons pas une équipe européenne détruire l'écosystème du football"

Javier Tebas, le président de la Liga, a avoué avoir rédigé la lettre de plainte contre le PSG après le "non-transfert" de Kylian Mbappé au Real Madrid.

Javier Tebas a rédigé la plainte contre le PSG: "Nous ne laisserons pas une équipe européenne détruire l'écosystème du football"
©MaxPPP/AFP

La saga Mbappé a décidément fait couler beaucoup d'encre dans le monde du ballon rond. D'un côté, le clan parisien, ravi d'avoir réussi la mission - presque impossible - d'avoir prolongé sa pépite.

De l'autre, la direction madrilène a du mal à avaler la pilule, malgré l'arrivée imminente d'Aurélien Tchouaménipour une somme astronomique. Dans une interview accordée à Europa Press, le président de la Liga est revenu sur ce transfert avorté et en a profité pour tacler le club français. "Nous ne laisserons pas une équipe européenne détruire l'écosystème du football européen. La plainte que nous allons déposer auprès de l'UEFA a déjà été rédigée. Ce ne sont pas des postures, ce sont des données économiques objectives. Des pertes d'environ 300 millions d'euros et des revenus supérieurs à ceux de Madrid, United et le Barça, des données que personne ne croit. Et ils prolongent Mbappé".

"C'est aussi dangereux que le projet de Super League"

Le président accuse ensuite le club parisien de tricherie. "C'est impossible s'il n'y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ceux autorisés par l'UEFA. Ce n'est pas un problème français, c'est un problème de l'écosystème du football européen. Nous sommes comme les Robin des Bois européens, j'ai parlé à d'autres ligues, certaines vont nous rejoindre. Nous allons le faire, quoi que dise le président de la ligue française. Ils me connaissent déjà en Europe. Ecoutez Nasser, ce que vous faites tue le football. C'est aussi dangereux que le projet de Super League".

Avant de conclure. "Nous, quand nous avons dénoncé l'affaire Neymar, nous avons dénoncé deux clubs, City et le PSG. Les deux clubs ont été sanctionnés par l'UEFA. Que s'est-il passé ? Dans une décision très étrange, les deux ont été graciés par le TAS. Nous l'avons étudié et nous allons essayer de ne pas laisser cela se reproduire".

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be