Le Barça, grâce aux premiers buts de Lewandowski, l'emporte à la Real Sociedad (1-4)

Grâce à Robert Lewandowski, buteur pour son anniversaire, Ousmane Dembélé et Ansu Fati, le FC Barcelone a dompté la Real Sociedad 4-1 dimanche à Saint-Sébastien pour la deuxième journée de Liga au terme d'un match électrique, alors que l'Atlético Madrid s'est fait surprendre 2-0 à domicile par Villarreal.

AFP
Le Barça, grâce aux premiers buts de Lewandowski, l'emporte à la Real Sociedad (1-4)
© AFP

"Lewy" se souviendra du jour de ses 34 ans. Le buteur polonais, arrivé à Barcelone cet été pour 45 millions d'euros et 5 millions d'euros de bonus éventuels, a ouvert la marque après seulement 44 secondes de jeu en se défaisant de son défenseur pour pousser un ballon transmis par le jeune Alex Baldé au fond des filets.

Il a ensuite doublé la mise à la 68e sur une remise futée d'Ansu Fati, qui venait d'offrir le but du 2-1 à Ousmane Dembélé (66e) sur une magnifique talonnade quelques minutes à peine après son entrée en jeu (64e).

Et le goleador polonais a même ajouté une passe décisive à sa soirée parfaite, une délicieuse aile de pigeon à destination du prodige espagnol Ansu Fati (79e).

Ter Stegen en héros

Mais avant ce dénouement heureux, les Catalans ont longtemps été inquiétés par des Basques volontaires, qui ont largement contribué à rythmer cette rencontre électrique dans un stade Anoeta plein. Dès la 6e minute, le jeune avant-centre suédois Alexander Isak a répondu à Lewandowski avec un superbe ballon piqué par-dessus Marc André ter Stegen.

Et le portier allemand du Barça a dû s'employer à plusieurs reprises pour maintenir les siens à flots. Il a notamment détourné une frappe puissante de Mikel Merino à la demi-heure de jeu, et s'est étiré pour dévier du bout du gant en corner une reprise de David Silva juste avant la pause (44e).

Et Xavi s'est même retourné vers son banc au moment du lointain coup franc direct marqué par la recrue Brais Mendez... finalement annulé pour une position de hors-jeu de Robin Le Normand.

Malgré l'absence de leur capitaine Sergio Busquets (suspendu), les Blaugranas se remettent en selle: après le nul inaugural (0-0) au Camp Nou contre le Rayo Vallecano, le Barça lance enfin sa Liga avec quatre buts magnifiques.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be