La joueuse du PSG Kheira Hamraoui en larmes : "Voir du jour au lendemain que tout s’écroule, ça fait mal"

Après la remise en liberté de la présumée commanditaire de son agression Aminata Diallo, la joueuse Kheira Hamraoui s'est confiée sur le plateau de Bruce Toussaint.

M.Ch.
La joueuse du PSG Kheira Hamraoui en larmes : "Voir du jour au lendemain que tout s’écroule, ça fait mal"
©TWITTER

Invitée sur le plateau de BFMTV, le lendemain de la remise en liberté sous contrôle judiciaire de son ancienne coéquipière Aminata Diallo, Kheira Hamraoui n'a pas caché son émotion. Elle raconte les longs mois de calvaire qu'elle a traversé et les blessures qui ne sont pas prêtes de s'estomper, après l'agression dont elle a été victime.

Le 4 novembre 2021, Kheira Hamraoui avait été agressée à coups de barres de fer et frappée aux jambes par deux hommes, devant Aminata Diallo, alors que les deux joueuses rentraient ensemble en voiture d'un dîner d'équipe. Diallo avait été placée une première fois en garde à vue avant d'être relâchée sans poursuite.

"J'ai mal aujourd'hui quand je parle, c'est normal. Tout ce que j'ai eu, tout au long de ma carrière, je me suis battue pour l'avoir. Voir du jour au lendemain que tout s'écroule, ça fait mal…", a confié la joueuse ce jeudi soir avant que les larmes ne montent. Je veux rejouer au foot, que tout redevienne comme avant même si je sais que plus rien ne redeviendra comme avant…"

L'internationale française explique ensuite qu'elle a pu tenir le coup grâce à son entourage ô combien précieux. "J'ai eu de la chance d'avoir toute ma famille et tous mes proches auprès de moi. Je sais qu'il y a des gens qui ne sont pas accompagnés et qui auraient pu avoir des idées sombres. J'ai eu de la chance d'avoir tenu tout au long de ces dix mois de calvaire."


Mercredi soir Kheira Hamraoui était présente au stade Jean-Bouin de Paris pour assister à la rencontre de son équipe en Ligue des Champions. Elle s'exprimait alors au micro de RMC Sport sur la libération sous contrôle d'Aminata Diallo. "J'ai confiance en la justice de mon pays, mais ce soir j'ai peur"

Sur le même sujet

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be