Maison dégradée, factures en boite envoyées au club... : Youcef Belaïli et le Stade Brestois, c'est terminé !

Le club français de Brest a annoncé jeudi la résiliation du contrat de sa star algérienne, Youcef Belaïli.

La Rédaction
Maison dégradée, factures en boite envoyées au club... : Youcef Belaïli et le Stade Brestois, c'est terminé !
©Presse Sports

L'annonce était attendue, c'est désormais officiel : l'idylle entre le Stade Brestois et Youcef Belaïli est terminée. Mercredi, la presse locale rapportait de nombreux dérapages de la part de son international algérien. On peut notamment y lire que le joueur aurait totalement dégradé la maison qu’il louait depuis 5 mois en Bretagne. Cité par le quotidien Le Télégramme, le propriétaire de cette demeure a fait le constat de la location et les dégâts sont nombreux selon ses dires: "Tous les matelas ont dû être changés, la cuisine à refaire. Comme la maison était chauffée à 28 degrés en permanence, les sols ont gondolé sous l’effet de l’humidité. Sans parler des mégots dans la baignoire, des portes de placards arrachées, des casseroles brûlantes posées à même le plan de travail… Un véritable carnage".

Arrivée il y a neuf mois à Brest avec une popularité extrême, le joueur est accusé, en plus de son comportement extra sportif, d'autres faits graves au sein du club pour lequel il joue. Alors qu'il voulait quitter la Ligue 1 et la Bretagne, Belaïli aurait commencer à ne plus rien respecter au club. Le soir de la défaite sur la pelouse du Paris Saint-Germain le 10 septembre dernier, l'international algérien qui était resté sur le banc, aurait décidé de rester à Paris après la rencontre sans prévenir personne.

Pire même, le joueur serait sorti en boite à Paris et aurait transmis les factures au club de Brest ! Des factures s'élevant à plusieurs milliers d'euros selon la presse locale.

Plus incroyable encore, le joueur aurait cumulé les absences pour "maladie" afin de, par exemple, ne pas effectuer les photos officielles du club. Le média Brest On Air affirme même que celui a qui a été vainqueur de l'a Coupe d'Afrique des Nations en 2019, était attendu en stage de pré-saison à Dinard mais il n'y se serait pas rendu tout de suite. Il aurait même envoyé... son cousin pour réaliser une batterie de tests à sa place !

Quelques heures après toutes ces révélations, le joueur s'est défendu sur les réseaux sociaux en publiant des photos de la maison qu'il louait "juste avant de rendre les clés". Il a également partagé le certificat médical qu'il avait reçu pour ne pas se rendre à la séance de photo officielle du club.

Le Stade Brestois a donc décidé de se séparer de son joueur qui pourrait rebondir aux Emirats, d'où il venait avant d'arriver en Ligue 1. Le directeur sportif, Grégory Lorenzi, a donné quelques explications sur cette résiliation de contrat. "Youcef ressentait un mal-être au quotidien, en étant notamment éloigné de sa famille. Il lui était donc difficile de continuer sur cette voie-là. Pour son équilibre au quotidien et le bien du groupe, nous avons convenu de mettre un terme à notre collaboration. Toutes les choses qui ont pu être dites ces derniers jours au sujet du joueur restent des affaires d’ordre privé qui ne nous concernent pas ou qui ne nécessitent pas qu’on s’étende dessus. Le plus important aujourd’hui est la situation sportive du Stade Brestois et l’institution reste de toute façon au-dessus de son cas personnel, comme de celui de n’importe quel autre joueur."

En Algérie ces derniers jours, où il a disputé deux matchs amicaux avec sa sélection, l’ailier aura évolué 19 matchs (3 buts, 4 passes décisives) pour le compte de Brest.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be