Liga: le Barça passe en tête en attendant le match du Real

Le FC Barcelone a pris seul la tête du championnat d'Espagne grâce à une courte victoire sur le terrain de Majorque (1-0), samedi soir, dans l'attente du match du Real Madrid dimanche contre Osasuna, pour le compte de la 7e journée.

Liga: le Barça passe en tête en attendant le match du Real
©AFP

Le Barça, avant son déplacement à Milan contre l'Inter mardi en Ligue des champions, devance d'un point son grand rival madrilène.

Les Catalans ont marqué par l'inévitable Robert Lewandowski (20e), auteur sur un nouvel exploit personnel de son neuvième but de la saison en Liga. L'ancienne gâchette du Bayern s'envole en tête du classement des buteurs.

L'équipe de Xavi en est désormais à six victoires d'affilée en championnat, dont quatre à l'extérieur, après un premier match nul en ouverture de la saison contre le Rayo Vallecano au Camp Nou (0-0).

Majorque reste à la dixième place.

Les Barcelonais n'ont cependant pas fait forte impression aux Baléares, avec notamment un Ousmane Dembélé transparent et remplacé par Ferran Torres à la 80e minute.

Le seul éclair du match est venu de Lewandowski, qui est entré dans la surface côté gauche, a crocheté le Slovaque Martin Valjent puis placé un tir imparable dans le coin opposé du but gardé par le Serbe Predrag Rajkovic. Du grand art.

Trois minutes plus tard, le Polonais, alerté par Sergio Busquets à la limite du hors jeu, a bien failli doubler la marque seul devant Rajkovic, mais il a manqué sa tentative de lob, captée par le gardien majorquin.

En face, les joueurs de l'entraîneur mexicain Javier Aguirre ont tout tenté, et se sont créé quelques belles occasions de but, dont une reprise de près de Jaume Costa sur Marc-Andre ter Stegen (35e) ou un tir trop croisé du Sud-Coréen Lee Kang-in côté droit de la surface en fin de match (89e).

L'Atlético se relance

Plus tôt l'Atlético Madrid, battu à domicile par le Real (2-1) lors de la journée précédente, s'était bien relancé en allant s'imposer 2 à 0 sur le terrain du mal classé Séville FC.

L'équipe de Diego Simeone, avec Antoine Griezmann à nouveau remplaçant au coup d'envoi, passe de la septième à la cinquième place, avec un point d'avance sur Villarreal (6e) qui n'a pu rapporter qu'un point (0-0) de Cadix (19e) en début d'après-midi.

Marcos Llorente a ouvert le score à la 29e minute, d'un tir croisé du droit à ras de terre, à la suite d'une perte de balle de Tanguy Kouassi, le défenseur central français de Séville.

Puis Alvaro Morata a mis l'Atlético à l'abri en inscrivant son quatrième but de la saison, d'un magnifique lob (57e), là encore à la suite d'une erreur de la défense adverse sur un long dégagement de Jan Oblak, le gardien slovène de l'Atlético.

Koke, âgé de 30 ans, a joué samedi son 554e match sous le maillot de l'Atlético, record du club battu.

Après son but, Morata a été remplacé quatre minutes plus tard par Griezmann (61e), qui a eu une balle de 3-0 au bout du pied mais son tir du gauche s'est envolé au-dessus du but du gardien marocain Bono (73e). Bono qui avait un peu plus tôt effectué une belle parade sur une frappe enroulée du Brésilien Matheus Cunha (63e).

Après cette quatrième défaite (pour une victoire et deux nuls), le Séville FC reste seizième avec un seul point d'avance sur la zone rouge.

Séville et l'Atlético sont tous deux engagés en Ligue des champions. Mardi, l'Atlético se déplacera sur le terrain du Club Bruges; Séville recevra le lendemain Dortmund.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be