”Il veut se venger” : Benzema, toujours aussi revanchard après la polémique avec les Bleus

Karim Benzema veut prouver à tout le monde qu’il est encore le meilleur joueur au monde.

French footballer Karim Benzema (CL) arrives at La Reunion's Roland-Garros airport in Sainte-Marie on November 29, 2022. - Ballon D'Or winner Karim Benzema has been ruled out of the World Cup with a left thigh injury on November 19, 2022 dealing a serious blow to defending champions France's hopes of retaining the trophy. (Photo by Richard BOUHET / AFP)
Photo by Richard BOUHET / AFP) ©AFP or licensors

La polémique Karim Benzema fait toujours autant parler d’elle en Espagne. Comme en France d’ailleurs. L’agent du joueur a lancé un sacré pavé dans la mare en expliquant que son joueur aurait pu être apte pour le mondial. ” Je pose ça là mais avant, j’ai consulté trois spécialistes qui confirment le diagnostic”, a expliqué Karim Djaziri sur Twitter, “Karim Benzema aurait pu être apte dès les huitièmes de finale pour au moins être sur le banc ! Pourquoi lui avoir demandé de partir si vite ?”

Pour le staff, le dernier Ballon d’Or n’était pas prêt à jouer au Qatar. Dans cette joute médiatique interposée, les deux clans campent sur leur position. Ce qui a débouché sur une décision drastique : KB9 a arrêté sa carrière internationale avec les Bleus.

Pour la presse madrilène, il s’agit d’une bonne nouvelle pour le Real. Selon AS, Benzema a “du sang dans les yeux” pour cette seconde partie de saison. “Comme nous avons pu l’apprendre, des rumeurs circulent à Valdebebas selon lesquelles il cherche à se venger. Il veut répondre à ses détracteurs en gagnant des titres et est ultra-motivé à Madrid.”

Cette phrase interpelle : Benzema veut se venger, mais auprès de qui ? Après ce Mondial manqué, il souhaite surtout prouver qu’il est toujours le meilleur joueur de la planète. “Canaliser les émotions est parfois difficile, mais si vous y parvenez… c’est automatiquement de la dynamite”, poursuit le média.

Grâce à 44 buts en 46 matchs la saison dernière, il a obtenu la distinction individuelle suprême. Pourra-t-il faire la passe de deux ? Rien n’est impossible pour AS même si Leo Messi et sa Coupe du monde dans la poche fait directement de lui le principal favori.

Avant de penser à un retour en fanfare, l’attaquant va devoir se retaper physiquement. Depuis le début de la saison, il n’a joué que 954 minutes et est seulement le treizième joueur le plus utilisé de l’effectif. Son talent n’est, évidemment, pas remis en question. L’an dernier, il a beaucoup tiré sur la corde et a connu une certaine forme de fatigue musculaire. “Ce n’est plus le même depuis quelques semaines”, jure le média. “Le mépris de Deschamps l’a reboosté et il transpire à l’entraînement comme personne. Ceux qui le côtoient au quotidien assurent qu’il n’est pas motivé mais ultra-motivé. Tout ce qui lui est arrivé ces derniers mois est utilisé comme carburant pour remplir son énorme réservoir de trophée. Il a un désir abyssal de se venger.”

Cela promet pour le Real Valladolid que la Casa Blanca affronte dans deux jours pour la reprise de la Liga.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be