Un début d'année à oublier pour Tottenham, battu par Aston Villa

L'année 2023 a bien mal commencé pour Hugo Lloris, coupable sur le premier but d'Aston Villa, vainqueur 2 à 0 sur le terrain d'une équipe de Tottenham totalement improductive, dimanche lors de la 18e journée du Championnat d'Angleterre.

Tottenham Hotspur's French goalkeeper Hugo Lloris (C) reacts to their defeat on the pitch after the English Premier League football match between Tottenham Hotspur and Aston Villa at Tottenham Hotspur Stadium in London, on January 1, 2023. - Villa won the game 2-0. (Photo by Adrian DENNIS / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. /
Tottenham Hotspur's French goalkeeper Hugo Lloris (C) reacts to their defeat on the pitch after the English Premier League football match between Tottenham Hotspur and Aston Villa at Tottenham Hotspur Stadium in London, on January 1, 2023. - Villa won the game 2-0. (Photo by Adrian DENNIS / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No video emulation. Social media in-match use limited to 120 images. An additional 40 images may be used in extra time. No use in betting publications, games or single club/league/player publications. / ©AFP or licensors

Pour son premier match depuis la finale de la Coupe du monde, le gardien de but et capitaine de l'équipe de France a laissé échapper une frappe lointaine de Douglas Luiz.

Olly Watkins a profité de son mauvais contrôle pour récupérer le ballon et trouver en retrait Emiliano Buendia qui a ouvert le score (50e).

Les retrouvailles attendues avec le gardien argentin Emiliano Martinez, vainqueur en finale du Mondial de Lloris et des Bleus n'ont pas eu lieu. De retour à l'entraînement seulement vendredi, après avoir célébré le titre suprême dans son pays, Martinez a été laissé sur le banc par Unai Emery après un entretien au cours duquel l'entraîneur espagnol voulait s'assurer que celui-ci était prêt psychologiquement à retrouver son poste, après une série de dérapages dans les jours qui ont suivi la finale de la Coupe du monde.

La réaction de Tottenham a été très timide. Les Spurs ont essayé de jouer plus haut mais ne se sont créé qu'une seule véritable occasion, une passe de Yves Bissouma pour Ivan Perisic qui a tiré au-dessus (57e).

Comme souvent depuis l'arrivée aux commandes d'Antonio Conte, les Spurs ont mis énormément de temps à entrer dans la rencontre. Signe de leur fébrilité collective, les trois défenseurs centraux (Lenglet, Romero et Davies) ont été avertis en première période pour des tacles dangereux.

Finalement Aston Villa a fait le break, sur une passe en profondeur bien inspirée de John McGinn pour Douglas Luiz, plus rapide que les défenseurs (73e).

Ces trois points perdus empêchent Tottenham de reprendre à Manchester United la quatrième place. Vainqueurs samedi à Wolverhampton (1-0), les Mancuniens comptent deux points d'avance avec un match en plus à jouer.

L'entraîneur italien des Spurs Antonio Conte a eu du mal à dissimuler son abattement après la rencontre, au micro de la BBC: "Nous avons joué avec intensité en première période, face à une équipe qui jouait très bas et ne cherchait pas à marquer. Notre confiance s'est effondrée après le deuxième but. Nous devons être plus combattifs, tout particulièrement lorsqu'il nous manque deux ou trois joueurs."

Conte a pointé les limites de son effectif et envoyé un message clair à ses dirigeants dans l'optique du mercato d'hiver. "Nous n'avons pas assez de bons joueurs créatifs, capables de remporter des duels dans les petits espaces. Cela s'est vu aujourd'hui. Le club connaît très bien mon opinion sur la question. Pour pouvoir créer, il faut pouvoir s'appuyer sur de bonnes fondations. L'an dernier, nous avons fait un miracle en finissant dans les quatre premiers. Cette fois nous devons être compétitifs dans plusieurs compétitions, et la Premier league est très difficile."

Cette 18e journée, clôturée par Nottingham Forest - Chelsea, a vu samedi Arsenal s'envoler en tête du classement après sa victoire à Brighton (4-2), pendant que Manchester City butait sur Everton (1-1).

Les Gunners comptent désormais sept points d'avance.

Tous les scores des championnats étrangers en live

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be