Match nul spectaculaire et à rebondissements entre le Bayern et Leverkusen

Avec 10 points au compteur chacun, le Bayern et le Bayer sont assurés de rester au sommet de la Bundesliga au soir de la 4e journée, le fauteuil de leader, anecdotique en début de saison, revenant à Leverkusen à la différence de buts (+8 contre +7).

Leverkusen's Exequiel Palacios, right, scores his side's second goal from a penalty kick during the German Bundesliga soccer match between Bayern Munich and Bayer 04 Leverkusen, at the Allianz Arena stadium in Munich, Germany, Friday, Sept. 15, 2023. (AP Photo/Matthias Schrader)
©Copyright 2023 The Associated Press. All rights reserved

Encore un peu balbutiant en début de saison, le Bayern a réalisé un début de match parfait, en mode rouleau compresseur face à une équipe de Leverkusen hésitante et sous pression dans sa moitié de terrain.

C'est assez logiquement que les Munichois ont ouvert le score dès la 7e minute par son avant-centre anglais Harry Kane. Sur un corner de Leroy Sané, la recrue phare de l'été en Allemagne a repris au second poteau la balle déviée par le Burkinabè Edmond Tapsoba.

Kane en est déjà à quatre buts cette saison avec le Bayern, en cinq matches disputés (quatre en championnat et un en Supercoupe pour ses débuts quelques heures seulement après avoir signé au Bayern).

Les coéquipiers de Thomas Müller, titularisé en soutien de Kane, n'ont laissé aucun espace aux joueurs de Xabi Alonso pendant près de 20 minutes, mais Leverkusen a commencé ensuite à sortir la tête de l'eau.

Manuel Neuer de retour à l'entraînement au Bayern Munich après sa fracture de la jambe

Sur un ballon mal renvoyé par le Bayern, Müller a concédé un coup franc à 20 mètres du but de Sven Ulreich pour une faute sur Alejandro Grimaldo. L'Espagnol de 27 ans s'est fait justice lui-même d'un magnifique tir en pleine lucarne d'Ulreich, qui n'a rien pu faire sur sa ligne de but.

L'intense pressing exercé par le Bayern sur le but du gardien finlandais de Leverkusen Lukas Hradecky en fin de première période n'a pas été récompensé pour les Bavarois, à l'image de la double occasion de Müller et de Serge Gnabry. Les deux tentatives ont été repoussées par Hradecky et le défenseur international allemand Jonathan Tah, déjà très solide mardi contre la France en amical.

Deux buts en fin de match

Dans une rencontre très rythmée et intense, le Nigérian Victor Boniface s'est créé la première occasion de la seconde période, d'une tentative de lob du milieu de terrain venue échouer juste au-dessus de la transversale d'Ulreich, toujours titulaire dans les buts munichois en l'absence de Manuel Neuer.

Cinq minutes plus tard (57e), c'est Kane, servi idéalement sur une déviation de Müller, qui a eu la balle de la victoire, mais une fois de plus Hradecky a remporté son duel face à un attaquant du Bayern Munich.

Leon Goretzka pensait avoir fait le plus dur en inscrivant le deuxième but des Munichois à la 86e minute, idéalement servi par le jeune Français Mathys Tel (18 ans), mais le "Werkself" (le onze de l'usine, le surnom du club fondé en 1904 par le chimiste Bayer) est parvenu à arracher l'égalisation dans le temps additionnel.

Sur une faute dans la surface de réparation, l'arbitre a accordé, après visionnage de la vidéo, un penalty qu'Exequiel Palacios a transformé sans trembler (90+4).

Après ce choc au sommet de la Bundesliga, place pour les deux équipes aux débuts de l'aventure européenne 2023/24 avec la réception de Manchester United pour le Bayern en Ligue des champions mercredi et le déplacement en Suède sur la pelouse du BK Häcken pour Leverkusen en Ligue Europa (C3) jeudi.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...