Championnats étrangers La saison 2018-2019 de Romelu Lukaku est toujours compliquée, malgré son assist en Ligue des Champions cette semaine. Depuis son dernier but dans le théatre des rêves, le monde du sport a bien changé.

Critiqué, moqué sur les réseaux sociaux, placé sur le banc par son entraîneur José Mourinho: la saison 2018-2019 de Romelu Lukaku est un véritable chemin de croix. 

Pire, le dernier but de Big Rom à Old Trafford date de la saison dernière. Nous étions le 31 mars 2018 et ce jour-là Manchester United recevait Swansea City. Les Mancuniens l'emportent 2-0, Lukaku marque son petit but, mais il est loin de se douter que ce sera le dernier devant ses propres supporters avant bien longtemps.

Depuis ce but, il s'est d'ailleurs passé pas mal de choses dans le monde du sport: Manchester City a marqué 83 buts toutes compétitions confondues, Kylian Mbappé a remporté 4 trophées dont la Coupe du monde, le Real a utilisé 3 entraîneurs différents (Zidane, Lopetegui et Solari), alors que Lewis Hamilton a remporté 11 Grands Prix de Formule 1!

Blague à part, cette situation devient assez problématique pour l'ancien serial buteur d'Everton. C'est la première fois dans sa carrière qu'il traverse une telle période de disette, car au-delà de cette inefficacité à domicile, le Diable rouge n'a trouvé le chemin des filets qu'à quatre reprises cette saison.

Tout doucement, il est de moins en moins soutenu par les amoureux d'United, et la (très infime) patience de Mourinho a des limites. Le mercato de l'équipe pourrait venir assombrir l'avenir de Lukaku, surtout en cas de départ d'Alexis Sanchez.

Simple période compliquée? Besoin de changer d'air? Attendre le départ de Mourinho? Les prochains mois du buteur de notre équipe nationale seront révélateur de son envie ou non de prolonger l'aventure dans le nord de l'Angleterre.