Malgré la fermeture du marché des transferts depuis le 5 octobre dernier, il reste toujours la possibilité pour les clubs français d'acquérir un joueur si un de leurs éléments s'est gravement blessé. C'est le cas du FC Metz qui va recruter Aaron Leya Iseka en tant que joker médical.

Le club lorrain avait vendu Habib Diallo à son rival strasbourgeois lors des dernières heures du mercato. La semaine suivante, Ibrahima Niané ( à ne pas confondre avec l'ancien carolo Adama Niane qui évolue à Sochaux) se rompait le ligament croisé antérieur du genou droit.

Le Mosellan avait inscrit six buts en six matchs. Frédéric Antonetti et les dirigeants messins ont étudié plusieurs pistes pour le remplacer. Le choix s'est porté sur notre compatriote. A 22 ans, l'international Espoirs belge retrouve la Ligue 1.

Le journal L'Equipe annonce qu'un accord a été trouvé mercredi soir entre Toulouse et Metz sur les modalités d'un prêt. L'ancien Anderlechtois passe actuellement sa visite médicale en vue d'être déjà qualifié pour le déplacement à Nîmes dimanche.

Une opportunité inespérée pour lui qui ne figurait plus dans la sélection toulousaine ces dernières semaines. Depuis son départ de Zulte-Waregem en 2018, Leya Iseka n'a jamais su confirmer sa bonne saison waregemoise où il avait inscrit neuf buts en 32 rencontres.

Lors de l'exercice précédent, l'ex marseillais n'a marqué q'à deux reprises en 22 matchs. Une occasion idéale se présente donc pour le frère de Michy Batshuayi afin qu'il lance sa carrière définitivement parmi l'élite française.