Le joueur de 25 ans "a été opéré avec succès dimanche soir du ménisque extérieur droit", indique le communiqué, "le département médical du FC Bayern part du principe qu'il sera de nouveau disponible en janvier".

Celui que le sélectionneur national Joachim Löw appelle toujours "Jo" (prononcez "yo") ne pourra pas rejoindre lundi l'équipe d'Allemagne, qui doit affronter en match amical la République tchèque mercredi, puis l'Ukraine et l'Espagne en Ligue des nations les 14 et 17 novembre.

Patron du milieu de terrain des champions d'Europe, Kimmich est sorti du terrain en larmes, samedi, après s'être blessé au genou sur un tacle, à la 36e minute du "Klassiker" remporté 3-2 par le Bayern à Dortmund.

Il a quitté la pelouse debout, mais soutenu par deux soigneurs.

"Il est notre joueur clé à sa position (de milieu défensif) et son absence serait très difficile à compenser", avait déclaré son entraîneur Hansi Flick juste après le match.

Positionné en sentinelle devant la défense, Kimmich est l'un des rares joueurs difficilement remplaçables poste pour poste au Bayern, tant ses qualités de combattant et son tempérament de leader sur le terrain sont exceptionnels.

A Dortmund, le champion du monde français Corentin Tolisso est entré à sa place, mais l'ancien Lyonnais évolue dans un registre différent de milieu "box to box" plus polyvalent, et n'a pas du tout la même influence sur ses coéquipiers.

S'il est absent jusqu'à la trêve de Noël, il manquera au moins les trois derniers matches de phase de poule de Ligue des champions et six rencontres de Bundesliga.