La superstar catalane a ouvert le score avec ce coup franc direct venu se loger dans la lucarne basque (20e), puis Antoine Griezmann a poussé l'offrande d'Oscar Mingueza dans les filets (75e) pour sceller le succès catalan, tandis que Jordi Alba avait permis aux Basques d'égaliser avec un but contre son camp (49e).

Acculé par la presse espagnole dimanche après la publication des chiffres astronomiques du contrat du capitaine blaugrana (plus de 555 M d'EUR sur quatre ans), Messi a répondu sur le terrain.

La Pulga (puce, en espagnol) a débloqué la situation pour permettre aux Catalans, mal partis en début de saison, de rejoindre le Real Madrid à la 2e place du classement (40 pts), à dix unités du leader, l'Atlético Madrid, solide vainqueur de Cadix 4-2 dans l'après-midi.


Et la superstar argentine a pu prendre sa revanche sur Bilbao lors de cette première rencontre du Barça au Camp Nou en 2021 : le 17 janvier, en finale de la Supercoupe d'Espagne, Messi avait reçu le premier carton rouge de son histoire au Barça à la toute fin des prolongations pour un geste de frustration.

Une victoire où les Français ont également été en vue : Ousmane Dembélé a été très tranchant sur son côté droit, et Antoine Griezmann très présent dans la construction des actions catalanes, et auteur d'un but, son 6e de la saison en Liga.


Le match de Messi est une belle réponse, aussi, au doublé de son ex-équipier et grand ami Luis Suarez lors du franc succès de l'Atlético sur Cadix dans l'après-midi.

Doublé pour Suarez

L'avant-centre uruguayen de 34 ans a inscrit un joli doublé (28e sur un coup franc brossé, puis 50e sur pénalty), auquel se sont ajoutés deux buts pour l'Atlético, de Saul Niguez, avec une déviation chanceuse sur un centre tendu de Thomas Lemar (44e), et de Koke (88e)... pour assurer le 16e succès en 19 matches de Liga pour les Colchoneros.


Et le beau doublé de l'inusable Alvaro Negredo (35 ans) sur une frappe enroulée (35e) puis une reprise peu académique (71e) n'a pas entaché le récital du "Pistolero" et des Colchoneros.

Avec 14 buts en 16 matches, Suarez, arrivé à Madrid l'été dernier en provenance de Barcelone, a ainsi repris les rênes du classement de meilleur buteur d'Espagne, trois unités devant son ancien coéquipier et grand ami Lionel Messi (11 buts en 17 matches).

Et le triplé était proche, sur cette talonnade de Marcos Llorente que Suarez a envoyé valser dans les gradins (69e).

La série continue pour l'Atlético, qui n'a perdu qu'une seule fois en championnat cette saison (2-0 lors du derby face au Real Madrid le 12 décembre), et qui a depuis enchaîné 8 succès consécutifs en Liga.

L'affaire n'était pourtant pas aisée pour Diego Simeone, qui a dû repenser son schéma après les deux cas positifs détectés à l'Atlético samedi: Yannick Carrasco et Mario Hermoso, deux cadres de l'équipe, ont été isolés à leur domicile respectif et ne pourront pas retrouver l'équipe avant quelques jours.

Un grand pas vers le titre, alors que le Real Madrid, son premier poursuivant, a été surpris à domicile samedi par Levante (2-1): un peu plus de la moitié du championnat s'est écoulée, et l'Atlético compte dix points d'avance sur le Real et le Barça, tout en ayant disputé un match de moins.