Le 7 novembre dernier, le FC Barcelone atomisait le Betis Séville (5-2) en Liga. Une victoire qui faisait du bien pour les troupes de Ronald Koeman qui restaient alors sur 4 matches sans gagner en Liga. Mais à ce large succès il fallait ajouter une mauvaise note : la blessure d'Ansu Fati lors de cette même rencontre. Victime d’une déchirure du ménisque au genou gauche, son retour était attendu au mois de mars après quatre mois d'absence. Mais finalement, Fati est toujours en convalescence et devrait être à nouveau apte plus tard que prévu, puisqu'il va subir une nouvelle opération du genou, d'après Mundo Deportivo.

Les mois se suivent et se ressemblent pour la pépite barcelonaise. Toujours à l'infirmerie, Ansu Fati a déjà été opéré à trois reprises, en novembre, janvier et mars pour soigner son ménisque. Selon les médias espagnols, l'inquiétude grandit tant au niveau du club qu'au niveau du joueur, qui a décidé de se faire opérer une nouvelle ce jeudi.

Et contrairement aux trois autres opérations, le Barça et le joueur ne s'appuieront pas sur le chirurgien Ramon Cugat, qui serait responsable des précédents échecs, mais plutôt sur un chirurgien lyonnais, Bertrand Sonnery-Cottet, et un des docteurs de l'équipe du Portugal, Antonio Maestro, selon MD.

Avec cette nouvelle opération, aucune durée d'indisponibilité n'a été évoquée par le Barça mais Mundo Deportivo annonce qu'il devrait être absent au moins deux mois de plus. Une chose est sûre, Fati est d'ores et déjà forfait pour la fin de saison, et donc, ne disputera pas l'Euro avec l'Espagne cet été.

Un coup dur pour le joueur de 18 ans qui avait réalisé un début de saison très intéressant et confirmait toutes les attentes placées en lui avec cinq buts et quatre passes décisives en 10 matches sous le maillot blaugrana.