Championnats étrangers
Sa famille a aussi reçu des menaces de mort.

Dimanche, Crystal Palace a réussi à arracher le match nul face à Arsenal (2-2) grâce, entre autres, à un penalty tardif.

Ce penalty, transformé par Luka Milivojevic, avait été provoqué par Wilfried Zaha, l'attaquant de Crystal Palace. Pour beaucoup de supporters d'Arsenal, la faute était très légère. A tel point que certains fans du club londonien s'en sont pris à l'Ivoirien.

Des messages racistes ont en effet été envoyés au joueur alors que sa famille a reçu des menaces de mort. Celui qui avait déjà été victime de ce genre de comportement haineux en 2017 (des supporters de Manchester United et de Liverpool l'auraient traité de "singe noir") a répondu à ses détracteurs sur Instagram.

"Pour tous ceux qui vont trop loin en étant raciste et en lançant des menaces de mort à l'encontre ma famille, je vous souhaite, à vous et à votre famille, le meilleur. Bisous. PS : ma vie est toujours au top malgré votre haine."

Le joueur a par ailleurs été élu meilleur joueur ivoirien de l'année, à 25 ans.