Après avoir concédé six défaites de rang en championnat à Anfield, les hommes de Jürgen Klopp sont venus à bout d’Aston Villa. Les Villains, privés de leur star Jack Grealish, ont pourtant ouvert le score grâce à Ollie Watkins. 

Les Reds ont pensé égaliser avant la pause jusqu’à ce que le VAR annule la réalisation de Roberto Firmino pour un hors-jeu (qui s’est joué à une poignée de centimètres). Ils ont finalement dû attendre l’heure de jeu pour que Mohamed Salah rétablisse l’égalité et puis le temps additionnel pour que Trent Alexander-Arnold arrache la victoire. 

Sans briller et sans Origi, toujours écarté des terrains à cause d’une blessure musculaire, Liverpool se replace dans la course au top 4 et engrange un peu de confiance avant ce quart de finale retour de Ligue des champions contre le Real. Du côté de Villa, Bjorn Engels n’a pas décollé du banc.