Seize points sur dix-huit et une première place provisoire en attendant le match de Naples ce dimanche. L’équipe de Stefano Pioli a profité du faux pas de leurs voisins de l’Inter pour réaliser la bonne opération du week-end. En faisant preuve de caractère, les Rossoneri ont pris le dessus sur Spezia.

L’après-midi milanaise s’est avérée historique et symbolique. Daniel Maldini, le fils de la légende du club Paolo Maldini (902 matchs) qui est désormais le directeur technique du Milan AC, était titulaire pour la première fois. Et il a marqué ! Comme son papa avant lui... et son grand-père, Cesare.

“Pioli m’a dit la veille que j’allais jouer”, raconte le jeune milieu offensif de 19 ans à DAZN. “C’était une émotion très forte. On a pris les trois points et on a gagné mais je dois encore réaliser et mettre de l’ordre dans mes idées.”

Un assist pour Saelemaekers

Les Lombards ont eu très peur lorsque Verde a égalisé à dix minutes du terme. Mais le jusqu’au-boutisme d’Alexis Saelemekaers a ensuite fait la différence. Au bout d’une action individuelle de grande classe, le Diable rouge a trouvé Brahim Diaz, esseulé, au petit rectangle (86e : 1-2).

Déjà auteur d’une excellente prestation en semaine, l’ancien Anderlechtois a prouvé qu’il était désormais l’ailier droit incontournable de l’équipe. Il compte désormais deux passes décisives à son actif, en six apparitions en Serie A.

“Les garçons croient en leurs qualités et en notre travail”, se réjouit Stefano Pioli. “Ils sont jeunes et il ne faut pas perdre l’humilité, mais ils doivent se sentir bien et croire qu’ils peuvent gagner ces matchs. Je vois et j’entends des attitudes qui me donnent confiance.”