Championnats étrangers

L'Atalanta a frappé un grand coup jeudi soir en quart de finale de la Coupe d'Italie. Les Bergamasques ont battu 3-0 la Juventus, quadruple tenante du titre, et se sont qualifiés pour les demi-finales. Titulaire, Timothy Castagne a inscrit un deuxième but en l'espace de trois jours après avoir marqué face à la Roma dimanche dernier.

Aligné sur le flanc gauche, le Diable rouge a arraché le ballon des pieds de Joao Cancelo pour sprinter plein axe vers le rectangle de la Juventus et ajuster Szczesny d'une frappe du droit (37e). Son équipier Duvan Zapata a assommé les Turinois moins de deux minutes plus tard avec une frappe puissante pour son 16e but en moins de deux mois (39e).

Incapables de réagir, Ronaldo & co. ont même subi un troisième but en fin de rencontre via l'inévitable Zapata (86e).


Le Barça remonte Séville et passe en demi-finale de Coupe du Roi, Vermaelen sur le banc

Battu 2-0 lors du match aller, le FC Barcelone a renversé la situation en quart de finale retour de la Coupe du Roi face à Séville. Les Catalans se sont imposés 6-1 et ont donc décroché leur ticket pour les demi-finales. Thomas Vermaelen est resté sur le banc toute la rencontre.

Barcelone a parfaitement entamé la rencontre en ouvrant le score par Philippe Coutinho sur penalty (13e). Séville aurait pu égaliser avant la demi-heure mais Ever Banega a manqué son penalty (27e). Dans la foulée, Ivan Rakitic a planté un deuxième but (31e) permettant au Blaugrana de regagner les vestiaires avec deux buts d'avance.

En deuxième période, Coutinho (53e) et Sergi Roberto (54e) ont creusé ultérieurement l'écart alors que Guilherme Arana a relancé Séville dans la double confrontation à plus de 20 minutes du terme (67e). La fin de match a finalement souri à Barcelone qui a corsé l'addition grâce à Luis Suarez (89e) et Lionel Messi (90e+2).

En France, privé d'Anthony Limbombe, blessé à la cheville, Nantes a partagé 1-1 contre Saint-Étienne lors de la 22e journée de Ligue 1. Les Nantais ne gagnent plus en championnat depuis quatre rencontres et sont 14es avec 24 points.

En Ecosse, Dedryck Boyata, blessé, n'a pas participé à la victoire 2-0 du Celtic Glasgow face à St-Johnstone. Il s'agit du 16e succès du Celtic en Premiership, championnat duquel il trône en tête avec 51 points.

Hazard et Chelsea s'écroulent à Bournemouth, Liverpool accroché, les Spurs s'imposent

Chelsea s'est lourdement incliné 4-0 sur la pelouse de Bournemouth mercredi soir lors de la 24e journée de Premier League. Eden Hazard a disputé toute la rencontre et est resté impuissant tout comme la nouvelle recrue des Blues Gonzalo Higuain, remplacé par Olivier Giroud en deuxième période.

Les Londoniens ont coulé en deuxième période sous les coups de Joshua King (47e et 74e), David Brooks (63e) et Charlie Daniels (90e+5). Il s'agit de la deuxième défaite consécutive en championnat pour l'équipe de Maurizio Sarri qui avait entre temps gagné en Coupe de la Ligue et en FA Cup contre Tottenham et Sheffield Wednesday. Les Blues voient donc Arsenal revenir à leur hauteur à la 4e place avec 47 points.

Le leader Liverpool a lui aussi laisser filer des points. Les Reds ont partagé 1-1 face à Leicester. Alors que Simon Mignolet et Divock Origi étaient sur le banc, l'équipe de Jürgen Klopp a ouvert le score par Sadio Mane (3e) mais s'est faite rejoindre par Harry Maguire avant la pause (45e+2). Au classement, les Reds (61 points) manquent une occasion de creuser l'écart sur Manchester City (56 pts), battu par Newcastle mardi.

Les Citizens voient d'ailleurs Tottenham (54 pts) menacer leur deuxième place. Longtemps menés au score par Watford suite à un but de Cathcart (38e), les Spurs ont fait la différence en fin de match grâce à Heung-Min Son (80e) et Fernando Llorente (87e). Toby Alderweireld a disputé toute la rencontre alors que Jan Vertonghen a quitté la pelouse à la 79e. En face, Christian Kabasele était absent.

Dans l'autre rencontre de la soirée de Premier League, Crystal Palace a partagé 1-1 à Newcastle. Christian Benteke n'est pas monté au jeu.

Deux assists pour Mirralas

La Fiorentina s'est qualifiée brillamment pour les demi-finales de la Coupe d'Italie mercredi en corrigeant sèchement la Roma 7-1 en quarts de finale. Titulaire, Kevin Mirallas a marqué des points aux yeux de son coach avec une prestation aboutie et deux passes décisives.

Aligné sur le flanc gauche, le Diable rouge a exploité les largesses da la défense romaine pour servir deux fois Federico Chiesa, auteur des deux premiers buts des Florentins (7e et 18e). La Roma, qui avait frappé le poteau dans le premier quart d'heure, a partiellement réagi en réduisant l'écart grâce à Aleksandar Kolarov (28e) mais s'est une nouvelle fois faite piéger sur une percussion venant du flanc gauche conclue par Luis Muriel (33e).

En deuxième période, l'entrée au jeu d'Edin Dzeko a redonné confiance aux Romains qui ont buté plusieurs fois sur le gardien adverse sans parvenir à marquer. Habile en contre, la Fiorentina a planté un quatrième but via Marco Benassi avant d'exploiter sa supériorité numérique consécutive à l'exclusion de Dzeko (72e).

Federico Chiesa s'est ainsi offert un troisième but (74e) qui a précédé de quelques minutes le doublé de Giovanni Simeone, tout juste monté au jeu (79e et 90e).

En demi-finale, la Fiorentina sera opposée au vainqueur de Juventus - Atalanta qui se joue mercredi soir à 20h45.

Sels en finale de la Coupe de la Ligue avec Strasbourg, vainqueur contre Bordeaux

Strasbourg s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue française mercredi soir en se débarrassant de Bordeaux 3-2 en demi-finale. Titulaire en championnat, Matz Sels a laissé sa place à Bingourou Kamara pour cette rencontre de Coupe.

Le deuxième gardien strasbourgeois a d'ailleurs manqué son début de rencontre avec une sortie approximative sur corner qui a profité à Younousse Sankhare pour le 0-1 des Bordelais. La deuxième période a souri davantage aux Alsaciens qui ont renversé la situation en une dizaine de minutes. Ludovic Ajorque s'est d'abord chargé d'égaliser en renard des surfaces (49e). Lebo Mothiba a fait le reste en l'avantage à Strasbourg d'un plat du pied (55e) avant de conclure le temps fort des siens d'un but de la tête (60e). En fin de rencontre, Jimmy Briand a entretenu le suspense en réduisant l'écart (82e).

En finale le 30 mars à Lille, Strasbourg sera opposé à Guingamp qui a éliminé l'AS Monaco aux tirs au but mardi soir.