Everton, avec Mirallas, s'offre Chelsea, avec Hazard 

Everton a battu Chelsea 1-0 samedi lors de la quatrième journée du championnat anglais de football. Naismith a inscrit le seul but du match en fin de première période (45e+1). Deux Belges étaient présents au coup d'envoi: Kevin Mirallas pour Everton et Eden Hazard, tandis que Kevin De Bruyne prenait place sur les banc des 'Blues'. 

Prêté par Chelsea, Romelu Lukaku a été présenté aux supporters d'Everton avant le match mais devra attendre le 21 septembre et la rencontre contre West Ham pour faire ses débuts sous ses nouvelles couleurs. 

Après un sauvetage de Barry sur Eto'o, qui avait le but grand ouvert (29e), Hazard s'illustrait en servant parfaitement Eto'o, lequel tirait mais trouvait Howard sur sa route (35e). Dans les arrêts de jeu de la première période, Naismith ouvrait le score de la tête. Dès la reprise, Hazard tentait sa chance des 20 mètres, Howard repoussait. Le Diable Rouge écopait ensuite d'un avertissement pour une faute sur Coleman aux abords de la surface de réparation.

 Kevin Mirallas a débuté la rencontre sur le flanc droit avant de passer dans l'axe de l'attaque suite à la sortie de Jelavic (66e). Le Diable Rouge, remplacé par Deulofeu à la 92e, a tenté sa chance à deux reprises. Everton enregistre son premier succès de la saison. Les 'Toffees' comptent 6 points et occupent la neuvième position de la Premier League. Chelsea reste bloqué à 7 unités, derrière Arsenal, Tottenham et Liverpool, qui se déplace à Swansea lundi.

Victoire pour le Zenit de Witsel et Lombaerts, resté sur le banc, contre Grozny

Le Zenit Saint-Pétersbourg a battu Terek Grozny par 2 buts à 0, samedi lors de la huitième journée du championnat russe de football. Axel Witsel a joué tout le match, tandis que Nicolas Lombaerts est resté sur le banc. Kerzhakov (21e) et Danny (42e) ont inscrit les buts du Zenit. Witsel, qui avait déjà manqué une occasion en première période, a eu la balle du troisième but au bout du pied, mais il n'a pas réussi à cadrer sa frappe (58e). Le Zenit compte 17 points et reste à la deuxième place du classement, à 3 longueurs du CSKA Moscou.

L'Atletico poursuit son sans-faute contre Almeria

L'Atletico Madrid de Thibaut Courtois, victorieux d'Almeria samedi (4-2), a parfaitement préparé ses retrouvailles avec la Ligue des champions la semaine prochaine en poursuivant son sans-faute en Championnat d'Espagne grâce à une quatrième victoire en autant de journées.

Avec des buts de David Villa (15), Diego Costa sur penalty (37), Tiago (64) et Raul Garcia (67), contre deux buts de Rodri (40) et Aleix Vidal (90) pour le promu, les "Colchoneros" prennent les commandes du classement en attendant les matches des trois autres équipes ayant enchaîné trois victoires: le FC Barcelone, le Real Madrid et Villarreal.

Le Barça reçoit le FC Séville au Camp Nou (20h00) tandis que le Real se déplace sur la pelouse de Villarreal (22h00) pour le choc de cette 4e journée, avec la première apparition attendue sous le maillot merengue du Gallois Gareth Bale, transféré à prix d'or de Tottenham début septembre.

L'Atletico, avec Thibaut Courtois mais sans Toby Alderweireld, a rapidement pris l'avantage grâce à David Villa.

L'attaquant international espagnol, isolé au second poteau, reprenait de volée un centre de Juanfran mal dégagé par la défense pour ajuster le gardien d'Almeria et trouver le petit filet opposé.

Puis le Brésilien Diego Costa doublait la mise sur un penalty consécutif à une faute de Hernan Pellerano sur le latéral brésilien Filipe Luis (2-0, 37).

Malgré la réduction du score de Rodri, qui s'y est repris à deux fois pour propulser dans les buts un centre venu de la droite, l'Atletico alourdissait la marque par le Portugais Tiago (3-1, 64) sur un coup franc intelligemment joué, puis par Raul Garcia (67). Almeria marquait un second but anecdotique par Aleix Vidal en fin de match (90).

Grâce à ce succès, le club madrilène peut aborder sereinement son retour en Ligue des champions mercredi à domicile contre le Zenit Saint-Pétersbourg d'Axel Witsel et Nicolas Lombaerts.

Manchester United se ressaisit, Arsenal pointe son nez, Benteke marque

Le 1er but de la saison de Rooney a aidé Manchester United à remporter sa première victoire à domicile samedi tandis que le 4e de Giroud a permis à Arsenal de prendre provisoirement la tête après la 4e journée du championnat d'Angleterre.

Les Red Devils de David Moyes ont toutefois souffert pour s'imposer dans leur antre d'Old Trafford contre Crystal Palace (17), ayant recours pour cela à l'expulsion sévère du Sud-Africain Dikgacoi avant la mi-temps suivie d'un penalty généreux transformé par Van Persie (45).

Sous les yeux d'Alex Ferguson, les locaux, désormais 5e, ont dû attendre la 81e minute pour souffler, Rooney, finalement titulaire malgré son entaille à la tête, convertissant un coup-franc (2-0).

L'international anglais, absent lors de la défaite à Liverpool (1-0), semble avoir parfaitement digéré son transfert avorté à Chelsea cet été.

Marouane Fellaini, débauché comme Moyes d'Everton en fin de mercato contre un chèque de 31,5 millions d'euros, a de son côté fait ses grands débuts sous les couleurs mancuniennes en seconde période.

A Sunderland (20), la victoire d'Arsenal (3-1) ne souffre elle aucune contestation, même si les Gunners ont encore joué à se faire peur en laissant Koscielny concéder un nouveau penalty stupide après la pause (48) avant que Ramsey (67, 76) ne leur redonne l'avantage.

Pour décrocher ce 3e succès d'affilée, Arsène Wenger n'a pas hésité à titulariser sa dernière recrue Mesut Özil, trois jours à peine après ses premières foulées.

Et grand bien lui en a pris puisque l'Allemand, qui vaut 50 millions d'euros, semble déjà très en jambes, pour le plus grand bonheur de Walcott, Wilshere et consorts, mais surtout Giroud auquel il a offert son 4e but de la saison (11).

Grâce à ce succès et avant le match de Chelsea à Everton en fin d'après-midi, les Gunners rejoignent en tête du classement Liverpool qui ne jouera que lundi contre Swansea.

Tottenham, qui compte aussi neuf points, s'est lui évertué à montrer que Bale appartenait au passé après son transfert retentissant à Madrid. Les hommes de Villas Boas y sont plutôt bien parvenus (2-0, doublé de Sigurdsson) contre une inexistante équipe de Norwich (14).

Accroché (0-0) à Stoke (7), City a lui raté une nouvelle occasion de densifier encore un peu plus le haut du classement.

Malgré un bon départ, les Citizens (4), dominateurs, n'ont pas pu trouver l'ouverture. Enfin titulaire, Negredo n'a pas eu la même réussite que lorsqu'il était remplaçant. Jovetic, lui aussi aligné au coup d'envoi, doit encore prendre ses marques, surtout quand Silva est amoindri.

Aston Villa s'est incliné 1-2 face à Newcastle, malgré un but de Christian Benteke.

Vertonghen et Dembélé en tête, Benteke marque, Vermaelen revient

Tottenham a battu Norwich par 2 buts à 0 samedi lors de la quatrième journée du championnat anglais de football grâce à un doublé de l'Islandais Sigurdsson (28e et 49e). Du côté de Tottenham Jan Vertonghen a disputé toute la rencontre et Moussa Dembélé, qui s'est créé une occasion en fin de première période, a été remplacé à 10 minutes de la fin par Lamela, nouvelle recrue des 'Spurs'. Nacer Chaldi, lui, n'était pas repris.

Avec 9 points, Tottenham rejoint Liverpool, qui joue dimanche, et Arsenal en tête du classement. Les 'Gunners' se sont imposés 1-3 à Sunderland. Giroud (11e) et Ramsey (67e et 76e) ont inscrit les buts londoniens, Gardner avait provisoirement égalisé sur penalty (48e). Thomas Vermaelen a fait son retour après sa blessure au dos. Le Diable Rouge est monté à la 80e minute à la place d'Ozil disputant ses premières minutes de la saison.

Toujours privé de Vincent Kompany, Manchester City a été tenu en échec à Stoke, qui aurait même pu s'imposer si Walters et Jones s'étaient montrés plus précis devant le but. Les Citizens, 7 points, sont quatrièmes.

Malgré le quatrième but de Christian Benteke dans cette Premier League (son neuvième but lors des dix dernières rencontres de championnat), Aston Villa s'est incliné 1-2 face à Newcastle. Le Diable Rouge a égalisé de la tête, sur corner (67e), après le but d'ouverture de Ben Arfa (18). Gouffran a ensuite offert la victoire à Newcastle. Aston Villa reste bloqué à 3 unités en 16e position.