Laurent Ciman et Alejandro Pozuelo ont bien failli s'incliner avec leur équipe de Toronto, deux fois menée contre le Sporting Kansas City, vendredi soir en Major League Soccer (MLS) américaine. 

L'arbitre Fotis Bazakos s'apprêtait en effet à siffler la fin de de la rencontre lorsque Jordan Hamilton a égalisé une deuxième fois pour Toronto (2-2, 90e+5) devant 24.748 spectateurs, au BMO Field. Pozuelo était à l'origine de cette ultime phase du match.

L'ancien milieu de terrain chilien de Twente (et du Betis Séville) Felipe Gutierrez, merci l'assistance-video (VAR), a ouvert le score sur penalty pour les visiteurs à la 25e.

Mais Nick DeLeon a remis les deux équipes à égalité juste avant la mi-temps (1-1, 43e), en conclusion d'une phase amorcée par Pozuelo.

C'est encore le gaucher Gutierrez, et toujours des onze mètres, grâce au VAR et malgré les protestations de Ciman, qui a redonné l'avantage à Kansas City en se faisant justice lui même à la 73e. Il avait été fauché par... DeLeon!

On connaît la suite.

Ciman, qui a écopé d'un carton jaune à la 73e, et Pozuelo, ont joué tout le match.

Toronto, champion'2017 de la MLS, est septième de la Conférence Est avec 19 points après quinze journées, alors que Kansas City (16 sur 45) est dixième à l'Ouest.

Le FC Cincinnati (11 sur 48) de Roland Lamah, battu 5-2 au FC New York City, dont un doublé du Brésilien Héber qui a aussi marqué contre son camp, est dernier à l'Est.

Lamah a été remplacé par le Gambien Kekuta Manneh à l'heure de jeu. Le marquoir du Yankee Stadium indiquait alors 4-1.