L'échéance a été plusieurs fois reculée mais cette fois le Bayern Munich tient son destin entre ses mains: s'il remporte samedi à Augsbourg le derby de la Bavière, il sera sacré champion d'Allemagne pour la 28e fois, et la sixième consécutive.

Après l'apéritif vendredi soir entre Hanovre et Brême, cette 29e journée de Bundesliga propose d'autres matches à fort enjeu pour la qualification en Ligue des champions, promise aux quatre premiers.

Le quatrième Leipzig reçoit lundi soir le cinquième, Leverkusen, et le sixième, Francfort, accueille dimanche le septième, Hoffenheim. Tous se tiennent en cinq points et peuvent encore rêver d'accrocher le dernier carré.

Plus serein avec ses quatre unités d'avance sur son poursuivant immédiat Dortmund, l'actuel dauphin Schalke peut battre son propre record historique avec une septième victoire consécutive samedi à Hambourg, en pleine débâcle.

La lanterne rouge, place forte du football allemand pendant des décennies, n'est jamais descendu en deuxième division depuis la création de la Bundesliga en 1963, mais avec 7 points de retard sur la place de barragiste à six journées de la fin, elle aura besoin d'un miracle pour se maintenir.

De son côté, Dortmund continue de donner des maux de tête aux pronostiqueurs, en alternant sans préavis le bon et le médiocre. Contre Stuttgart au Signal Iduna Park, il faudra faire oublier aux supporters l'humiliant 6-0 de la semaine dernière à Munich. Et surtout marquer des points pour ne pas chuter du podium.