Les hommes de Julian Nagelsmann, éliminés cette semaine de la Ligue des champions par Liverpool, avaient ouvert le score par l'international suédois Emil Forsberg (1-0, 46e), mais le Japonais de l'Eintracht Daichi Kamada a égalisé à l'heure de jeu (1-1, 61e).

Ce résultat redonne un joker au Bayern - vainqueur samedi 3-1 à Brême - dans la course au titre, mais Leipzig reste solidement accroché à sa deuxième place avec six longueurs d'avance sur le troisième Wolfsburg.

Ce point du nul permet aussi à Francfort de s'accrocher à la précieuse quatrième place, qualificative pour la Ligue des champions, avec deux unités d'avance encore sur Dortmund, qui a dominé samedi le Hertha Berlin 2-0.

Leipzig a connu deux temps forts dans la rencontre, le premier quart d'heure de chacune des deux périodes, mais Francfort a remarquablement fait face, grâce notamment à une grande partie de son gardien Kevin Trapp, l'ancien Parisien.

"Sur les 90 minutes nous avons été aujourd'hui la meilleure équipe, nous avons eu le plus grand nombre d'occasions, nous avons beaucoup tiré au but, mais il y avait en face un très bon gardien", a analysé le directeur sportif du RB Markus Krösche.

Upamecano blessé

Sur l'ouverture du score par Leipzig, Trapp a d'abord repoussé un tir du jeune Justin Kluivert - le fils de l'ancienne star des Pays-Bas Patrick Kluivert -, mais n'a rien pu faire sur la deuxième frappe d'Emil Forsberg (1-0, 47e).

Puis Kamada a anéanti l'avantage des Saxons en reprenant de volée au point de pénalty un centre du Portugais Andre Silva (1-1, 61e).

Outre les deux points perdus, l'autre mauvaise nouvelle pour Leipzig est la sortie sur blessure du défenseur central Dayot Upamecano. Le jeune international français a quitté le terrain après 28 minutes de jeu en se tenant l'arrière de la cuisse, apparemment souffrant d'un problème musculaire.

Mais Leipzig, libéré de la Ligue des champions, peut toujours rêver de décrocher cette saison le premier titre de son histoire, soit en coupe (le RB est qualifié pour les demi-finales) soit en championnat.

L'équipe de Red Bull est en effet la dernière qui puisse encore raisonnablement espérer détrôner le "Rekordmeister", qui reste sur huit titres de champion consécutifs depuis 2013. Le match au sommet de la fin de saison opposera Leipzig à Munich à la Red Bull Arena le 3 avril, pour la 27e journée, au retour de la pause internationale.

Entretemps, la 26e journée sera de nouveau une guerre de positions: le RB ira chez le 15e Bielefeld, tandis que Munich recevra le 9e Stuttgart.