Où s'arrêtera la dégringolade du Bayern Munich? Tenu en échec à domicile samedi 3-3 par l'avant-dernier Düsseldorf, dont l'attaquant belge Dodi Lukebakio a réussi un triplé, le champion en titre est désormais à 9 points du leader Dortmund, vainqueur à l'extérieur 2-1 à Mayence.

Le Borussia compte provisoirement sept points d'avance sur son second Francfort, également vainqueur en déplacement 3-1 à Augsbourg, mais Mönchengladbach, qui reçoit dimanche Hanovre, reviendra à quatre points en cas de victoire. Munich reste 5e. Seuls les quatre premiers sont qualifiés en fin de saison pour la Ligue des champions.

Dans la tempête depuis octobre, le Bayern Munich a subi une nouvelle humiliation, contre un adversaire qu'il a pourtant dominé dans le jeu, et qui a arraché l'égalisation dans le temps additionnel.

"Je suis tout sauf content", a maugréé le coach bavarois Niko Kovac, "nous avons fait beaucoup trop d'erreurs en défense, on n'a pas le droit de défendre comme ça en Bundesliga". Jusqu'ici, l'entraîneur croate natif de Berlin bénéficie encore du soutien de ses dirigeants, qui ont même implicitement admis l'idée de ne pas remporter le championnat. Mais pour combien de temps encore?

Thomas Müller "perplexe"

Düsseldorf, avant-dernier et relégable, semblait pourtant le sparring-partner parfait pour engranger un peu de confiance et ne pas laisser Dortmund prendre le large. Les Bavarois ont d'ailleurs cru se mettre à l'abri, en menant 2-0 dès la 20e minute, par des buts de Niklas Süle (17e) et Thomas Müller (20e).

Mais le Bayern a été incapable de verrouiller le match, et a laissé Düsseldorf revenir deux fois dans le jeu, à 2-1 d'abord, puis à 3-2, avant que Lukebakio ne frappe pour la troisième fois dans le temps additionnel (90+3). Le doublé de Müller, en panne de buts depuis longtemps, sera une bien maigre consolation.

Quand on encaisse trois buts à domicile contre le Fortuna Düsseldorf, "on ne peut s'en prendre qu'à soi-même", a réagit Mülller, "moi-même je suis toujours perplexe..."

Munich n'a plus gagné en Bundesliga depuis le 27 octobre (2-1 à Mayence) et compte, sur ses huit derniers matches, seulement deux victoires pour trois défaites et trois nuls.

Dortmund marche sur l'eau

Pendant ce temps, le Borussia Dortmund et son coach Lucien Favre continuent de marcher sur l'eau. Face à un adversaire très combattif jusqu'à la dernière seconde, les Noir et Jaune ont dominé le début de partie avant de laisser Mayence prendre confiance.

"Ce fut une victoire laborieuse", a admis le coach suisse, "un match très très difficile".

Le score était toujours de 0-0 lorsque Favre a fait entrer à la 64e minute son joker de luxe Paco Alcacer, l'ex-Barcelonais qui vient de signer jusqu'en 2023 pour le Borussia. L'Espagnol a marqué après 150 secondes de jeu, sur un service de son capitaine Marco Reus (1-0, 66e). En 261 minutes de jeu cette saison en championnat, Alcacer a marqué 9 fois, soit un but toutes les 29 minutes!

Mayence est revenu au score quatre minutes plus tard, mais c'est l'arrière latéral de Dortmund, Lukasz Piszczek, qui a donné la victoire aux siens d'un superbe tir dans la lucarne des 16 mètres.